Réduction des méfaits auprès des jeunes adultes en milieux festifs

Demi-journée thématique

Présentiel29 novembre 2022

Les jeunes adultes âgés de18 à 25 ans sont le sous-groupe populationnel où la consommation de substances est la plus élevée. La consommation chez les jeunes adultes est accrue dans les milieux festifs incluant les événements festifs universitaires, les bars, les clubs, les raves et les festivals de musique électronique. Dans ces milieux, une diversité de substances est consommée et l’usage excessif, imprévu ou la polyconsommation des substances sont les pratiques de consommation à risque les plus documentées. Ces pratiques exposent les jeunes adultes à vivre une diversité de conséquences qu’elles soient physiques, psychologiques, sociales, sexuelles ou judiciaires. Dans l’intention de réduire les méfaits, incluant les risques et conséquences, associés à la fréquentation des milieux festifs et à l’usage de substances ainsi que maximiser leurs bienfaits, une diversité d’actions préventives et d’intervention sont actuellement offertes à la population festive québécoise.

Cette demi-journée vise à saisir les stratégies de prévention et de promotion de la santé adaptées aux milieux festifs.

Cette formation s’adresse aux intervenantes et intervenants en santé publique et en milieux communautaires, aux chercheures et chercheurs et aux membres d’associations étudiantes souhaitant en connaître davantage sur ces milieux, ou à contribuer au bien-être de la population festive.

À la fin de la demi-journée, les participantes et les participants seront en mesure :

  • de décrire les caractéristiques des milieux festifs, de la population festive et les types de services offerts;
  • d'identifier des pistes d’intervention en prévention et promotion de la santé contribuant au bien-être de la population festive.

12 h à 13 h 45

Dîner — Visite des communications affichées et des exposants.

13 h 45 à 13h 55

Mot de bienvenue, introduction et plan de la journée

Marie-Anik Blanchet-Gagnon, M. Int. Toxicomanie.

13 h 55 à 14 h 25

Partie 1 : Les contextes festifs en milieux universitaires

Brève description de la littérature sur les jeunes adultes et les prévalences de consommation.
Besoins et perspectives des étudiantes et étudiants universitaires en ce qui a trait aux stratégies préventives offertes dans les événements festifs.

Mathieu Gougeon, B. Sc. en psychologie, étudiant à la maîtrise en recherche en sciences de la santé, concentration toxicomanie, Université de Sherbrooke.
Myriam Laventure, Ph. D., professeure au département des sciences de la santé communautaire, Université de Sherbrooke

Une courte conclusion de la présentation de 5 minutes permettra de mettre en lumière les caractéristiques et enjeux propres aux contextes festifs universitaires. Une période de question de 14 h 25 à 14 h 30 sera mise à la disposition de l’auditoire.

14 h 25 à 14 h 30

Période de questions.

14 h 30 à 15 h 15

Panel : La réalité des milieux festifs universitaires, les services offerts et les besoins perçus par différents actrices et acteurs de ces milieux.

Panélistes :

  • Aïka Hamelin-Lucas, B. Sc. en travail social, coordonnatrice du volet festif et d’analyse de substance d’Élixir. 
  • Jocelyne Faucher, M.D., M. Sc., FCMF, ASC., secrétaire générale et vice-rectrice à la vie étudiante de l’Université de Sherbrooke.
  • Radia Sentissi, étudiante au baccalauréat en communication, Université de Montréal, Secrétaire Générale de la FAÉCUM (Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal)

Animation :

  • Mathieu Gougeon, B. Sc. en psychologie, étudiant à la maîtrise en recherche en sciences de la santé, concentration toxicomanie, Université de Sherbrooke.
  • Myriam Laventure, Ph. D., professeure au département des sciences de la santé communautaire, Université de Sherbrooke.

Quelques questions seront posées aux panélistes et une période d’échange avec les participantes et participants sera offerte suite à chacune de ces questions afin d’approfondir les échanges.

Une période d’échange de 20 minutes sera offerte entre les panélistes et l’auditoire pour permettre des réflexions et un dynamisme dans les échanges. Une conclusion de 5 minutes permettra de résumer les stratégies qui ont été mentionnées comme pertinentes en regard des besoins identifiés.

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause.

15 h 30 à 16 h 10

Partie 2 : Les contextes festifs dans les Bars, clubs, raves et festivals de musique électronique

Rappel historique de l’intervention en milieux festifs;
Portrait des données sur la consommation en milieux festifs;
Brève description des personnes qui fréquentent les milieux festifs et les services qui leur sont offerts, incluant les forces et les enjeux auxquels elles et ils sont exposés(ées).

Marie-Anik Blanchet-Gagnon, M. Int. Toxicomanie.
Jean-Sébastien Fallu, Ph. D, professeur agrégé à l’école de psychoéducation, Université de Montréal.

Une conclusion de 5 minutes permettra de mettre en lumière les caractéristiques et enjeux propres à ces contextes festifs. Une période de question de 16h05 à 16h10 sera mise à la disposition de l’auditoire.

16 h 10 à 16 h 55

Panel : La réalité des milieux festifs publics, en incluant les besoins perçus de la population festive ainsi que les forces et limites des services qui tentent d’y répondent

Animation :

  • Marie-Anik Blanchet-Gagnon, M. Int. Toxicomanie.
  • Jean-Sébastien Fallu, Ph. D, professeur agrégé à l’école de psychoéducation, Université de Montréal.

Panélistes :

  • Jean-François Milette, AEC technique ambulancière, fondateur de Équipe Médicale.  
  • Pamela Binette, B. Sc., coordonnatrice du service d’intervention en milieux festifs, Groupe de recherche et d’intervention psychosociale. 
  • Mathieu Grondin, directeur général et fondateur de Montréal 24/24.

Quelques questions seront posées aux panélistes et une période d’échange avec les participantes et participants sera offerte suite à chacune de ces questions afin d’approfondir les échanges.

Une période d’échange de 20 minutes sera offerte entre les panélistes et l’auditoire pour permettre des réflexions et un dynamisme dans les échanges. Une conclusion de 5 minutes permettra de résumer les stratégies qui ont été mentionnées comme pertinentes en regard des besoins identifiés. 

16 h 55 à 17 h 05

Conclusion de la demi-journée

Résumé des éléments clés associés aux besoins de la population festive présentée et stratégies de prévention et de promotion de la santé jugées pertinentes d’un point de vue de santé publique.

David-Martin Milot, MD CM, M.Sc., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Direction régionale de santé publique de la Montérégie, et professeur adjoint, Université de Sherbrooke.

Comité scientifique

Responsables

  • Marie-Anik Blanchet-Gagnon, M. Int. Toxicomanie
  • Mathieu Gougeon, B. Sc., en psychologie. Étudiant à la maîtrise en recherche en sciences de la santé, Université de Sherbrooke

Membres

  • Natalia Gutierrez, M. Sc., agente de planification, de programmation et de recherche, Direction régionale de santé publique, CISSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal.
  • Simon Dancause, M. Sc., agent de planification, de programmation et de recherche, Direction régionale de santé publique de l’Estrie, CIUSSS de l’Estrie.
  • Pamela Binette, B. Sc., coordonnatrice de l’intervention en milieu festif, Groupe de recherche et d’intervention psychosociale (GRIP), Université Laval.
  • Myriam Laventure, Ph. D., professeure au département des sciences de la santé communautaire, Université de Sherbrooke.