Le PMSD : L’équité dans la protection de la travailleuse enceinte ou qui allaite, vers un nouveau départ?

Demi-journée thématique

Hybride29 novembre 2022

Un changement législatif entrera en vigueur le 1er janvier 2023. Les professionnelles et professionnels de la santé suivant des femmes enceintes ou qui allaitent pourront émettre un certificat d’affectation sans consulter les directeurs de santé publique de leur région si un protocole applicable pour le poste spécifique est disponible. Le Directeur national de Santé publique a la responsabilité de rédiger et de mettre à jour ces protocoles.

Ce changement, justifié par un souci d’équité, soulève de nombreux défis, dont l’accélération de l’harmonisation de la pratique entre les directions régionales de santé publique, la communication du risque aux employeurs et les travailleuses enceintes ou qui allaitent et la formation des professionnelles et professionnels qui effectuent le suivi de la travailleuse.

Cette demi-journée vise à résumer les enjeux qu’entrainent les changements législatifs en termes d’équité dans le cadre du programme Pour une maternité sans danger (PMSD).

Cette formation s’adresse à des professionnelles et professionnels du réseau de la santé publique, de la CNESST, ainsi qu’à celles et ceux de la santé qui effectuent le suivi de grossesse.

À la fin de la demi- journée, les participantes et les participants seront en mesure de :

  • résumer les nouveautés de la Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail et ses articles concernant le PMSD;
  • discuter les impacts de l’application de la nouvelle loi sur l’équité et l’harmonisation des pratiques PMSD

Animation de la journée :

  • Nicole Audet, médecin, Direction régionale de santé publique, CISSS de Laval.

12 à 13 h 45

Dîner – Visite des communications affichées et des exposants

13 h 45 à 13 h 55 

Mot de bienvenue par l’animatrice

13 h 55 à 14 h 20

Équité et PMSD

Anne-Renée Gravel, Ph. D., professeure en santé et sécurité du travail et en gestion des ressources humaines à l’École des sciences de l’administration, TÉLUQ.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions de 15 minutes.

14 h 20 à 14 h 25

Animation et transition

14 h 25 à 15 h 05

Protocoles et défis d’harmonisation du PMSD

Évelyne Cambron-Goulet, médecin, Direction régionale de santé publique, CISSS de la Montérégie, et Institut national de santé publique du Québec.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions de 15 minutes.

15 h 05 à 15 h 15

Introduction des mandats pour le travail en petits groupes

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause

15 h 30 à 15 h 50

Discussion en petits groupes sur les présentations et les enjeux soulevés

15 h 50 à 16 h

Introduction de la table ronde

16 h à 17 h

Table ronde : Comment améliorer le PMSD ?

  • Angie Brockman, médecin omnipraticien, Association des omnipraticiens en périnatalité,
  • Marie-Joëlle S. Johnson, infirmière praticienne spécialisée Première Ligne, GMF-U de Verdun, CIUSSS,
  • Josyane Giroux, sage-femme, présidente, Regroupement Les Sages-femmes du Québec,

La table ronde inclut une période de discussion de 30 minutes.

17 h à 17 h 05

Mot de la fin

Comité scientifique

Responsable

  • Reiner Banken, médecin, Direction régionale de santé publique, CISSS de Laval.

Membres

  • Stéphane Caron, médecin, Groupe scientifique maternité et travail (GSMT), Institut national de santé publique du Québec.
  • Paule-Émilie Groleau, équipe Santé au travail, MSSS.
  • Alexandra Kossowski, médecin, Direction régionale de santé publique, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île de Montréal.
  • Nicole Audet, médecin, Direction régionale de santé publique, CISSS de Laval.
  • Hélène Sultan-Taïeb, économiste, UQAM et équipe sur le travail Santé, Genre, Égalité (SAGE).
  • Angie Brockman, médecin, Association des omnipraticiens en périnatalité.
  • Monica Tremblay, gestionnaire de projets, Réseau de santé publique en santé au travail.