Lutter contre la stigmatisation pour une pratique de santé publique plus inclusive

Mardi 23 et mercredi 24 novembre 2021, 9 h 50 à 12 h 30
Journée thématique

Traduction simultanée français-anglais pour l'ensemble de l'activité (Simultaneous French-English translation for the entire activity)

L’équité en santé est au cœur des pratiques de santé publique au Québec et au Canada. Or, toutes et tous n'ont pas les mêmes chances d'atteindre un état de santé optimal. Parmi les déterminants sociaux impliqués dans ces différences, la stigmatisation constitue une des causes fondamentales. La stigmatisation est un processus qui met à l’écart des personnes à cause de leurs différences et leur impose des stéréotypes négatifs. La stigmatisation peut cibler différentes identités, caractéristiques et conditions de santé, tels la race, le genre, l’orientation sexuelle et l’utilisation de substances. La stigmatisation est néfaste à la santé et au bien-être des individus et freine l’accès aux ressources nécessaires à une santé optimale. La pandémie de la COVID-19 a mis en lumière les effets de la stigmatisation sur la vulnérabilité de certaines populations.

Les actrices et les acteurs de santé publique peuvent prévenir les risques de stigmatisation et ainsi contribuer à une société plus inclusive et en santé. Ils peuvent jouer ce rôle grâce à, d’une part, leur compréhension des impacts des déterminants sociaux comme l’éducation, l’emploi, le logement et les services de santé sur l’état de santé et, d’autre part, à la mise en place d’interventions populationnelles visant l’équité en santé. Ces interventions devraient prendre en considération l’intersection de plusieurs stigmates chez certains groupes de populations et mettre en place des pratiques exemplaires fondées sur les données probantes pour contrer leurs effets indésirables.

Cette formation s’adresse aux professionnelles et aux professionnels de santé publique, ainsi qu'aux gestionnaires de ce domaine des paliers local, régional et national. Elle s’adresse aussi aux partenaires intersectoriels, comme ceux œuvrant dans le domaine de l’inclusion et de la solidarité sociale, les organisations non gouvernementales, ainsi que les milieux communautaire et municipal.

La journée thématique permettra aux participants d’intégrer dans leur milieu de travail des pratiques de santé publique inclusives et qui contribuent à minimiser la stigmatisation.

À la fin de la journée, le participant ou la participante sera en mesure de :

  • Expliquer les concepts reliés à la stigmatisation;
  • Reconnaître les mécanismes par lesquels opère la stigmatisation dans différents contextes dans le domaine de la santé publique;
  • Décrire des interventions et des actions concrètes à mettre en place pour réduire la stigmatisation dans sa pratique.

Animation :

Réal Morin, M.D., M.B.A, médecin-conseil, Institut national de santé publique du Québec

Partie 1 – Mardi 23 novembre 2021, 9 h 50 à 12 h 30

9 h 50 à 10 h 00

Introduction à la journée thématique

Les participantes et les participants sont invités à partager leurs noms, organisation d’attache, régions et attentes face à la journée dans la fenêtre de clavardage.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions avec le public de 5 minutes.

10 h 00 à 10 h 10

Jeu-questionnaire #1 : introduction aux concepts fondamentaux

Les participantes et les participants sont invités à répondre à des questions reliées au concept de stigmatisation.

10 h 10 à 10 h 40

Introduction aux concepts fondamentaux reliés à la stigmatisation

Michel Désy, Ph. D., conseiller en éthique, Institut national de santé publique du Québec et chargé d’enseignement, École de santé publique de l’Université de Montréal

Cette activité inclut une période d’échange et de questions avec le public de 5-10 minutes.

10 h 40 à 10 h 45

Jeu questionnaire #2 : introduction à l’intersectionnalité

Les participantes et les participants sont invités à répondre à des questions sur l’intersectionnalité.

10 h 45 à 11 h 15

L’intersectionnalité des stigmates : quand multiples formes de stigmatisation s’entrecroisent

​Olivier Ferlatte, Ph. D., professeur adjoint à l’École de santé publique de l’Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche en santé publique

Cette activité inclut une période d’échange et de questions avec le public de 5-10 minutes.

11 h 15 à 11 h 25

Courte pause

11 h 25 à 12 h 25

Tables rondes en simultané : Exemples de stigmatisation à travers différents contextes de santé publique

Les participantes et les participants seront invités à se joindre à l’une des trois tables rondes proposées. Chaque table ronde présente différentes perspectives sur le sujet de la stigmatisation dans un contexte de santé publique; l’accent sera mis sur l’intersectionnalité et les enjeux transversaux.

Table ronde 1 : Stigmatisation en contexte de pandémie

Animation :

Ginette Gagnon, B.A., organisatrice communautaire, Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière/Direction de santé publique

Panélistes :

  • Stigmatisation liée à l’utilisation de substances : Jean-Sébastien Fallu, Ph. D., professeur agrégé, École de psychoéducation, Université de Montréal
  • Stigmatisation ciblant les personnes âgées : Martine Lagacé, Ph. D., professeur titulaire, Département de communication, Université d’Ottawa
  • Stigmatisation ciblant les personnes en situation d’itinérance : Émilie Fortier, directrice des services d’urgences et de réaffiliation, Mission Old Brewery

Table ronde 2 : Stigmatisation et interventions de prévention et promotion de la santé

Animation :

Olivier Ferlatte, Ph. D., professeur adjoint à l’École de santé publique de l’Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche en santé publique

Panélistes :

  • Stigmatisation liée à l’orientation sexuelle et l’identité du genre : Julien Rougerie, M. Sc., responsable de programme, Fondation Émergence
  • Stigmatisation liée à l’obésité : Marie-France Goyer, M.A., chargée de cours et coordonnatrice scientifique, Université du Québec à Montréal
  • Stigmatisation ciblant les personnes en situation de handicap : Muriel Mac-Seing, M. Sc., Ph. D, Université de Montréal

Table ronde 3 : Stigmatisation et accès aux services publics (éducation, emplois, logement, soins de santé)

Animation :

Carmen Baciu, B. Phil., agente de recherche et de planification socio-économique, Direction générale adjointe de la prévention et de la promotion de la santé, ministère de la Santé et des Services sociaux

Panélistes :

  • Stigmatisation en lien avec l’identité raciale, Canadiens noirs : Jude Mary Cénat, Ph. D., professeur agrégé, École de psychologie, Université d’Ottawa
  • Stigmatisation en lien avec l’identité raciale, personnes autochtones : Tanya Sirois, M. Sc., directrice générale, Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec
  • Stigmatisation liée aux problèmes de santé mentale : Doris Provencher, directrice générale, Association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ)

Cette activité inclut une période d’échange et de questions avec le public de 15 minutes.

12 h 25 à 12 h 30

Conclusion de la première partie : ce qu’on en retient

Partie 2 – Mercredi 24 novembre 2021, 9 h 50 à 12 h 30

Animation :

Faisca Richer, M.D., M. Sc., FRCPC, professeur, Département d’épidémiologie, Faculté de Médecine, Université McGill

9 h 50 à 10 h 05

Retour sur la journée précédente

Les participantes et les participants sont invités à répondre à une question sur la journée précédente.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions avec avec le public de 5 minutes.

10 h 05 à 10 h 35

Atelier en sous-groupes : Défis, pistes de solutions et conditions de succès pour implanter des actions dans son milieu

Cet atelier vise à développer les capacités des participantes et des participants à reconnaître les risques de stigmatisation et les bonnes pratiques d’interventions ou d’actions à mettre en place.

La réflexion se fera en sous-groupes et elle sera suivie d'une mise en commun en grand groupe de 11 h 15 à 11 h 40 pour faire ressortir les enjeux transversaux et les pistes de solutions communes.

Cette activité inclut une période d’échanges en sous-groupes de 30 minutes.

10 h 35 à 11 h 05

Actions concrètes pour réduire la stigmatisation : présentation du Cadre d’action de l’Agence de la santé publique du Canada

Tammy Bell, B.A., M.A., directrice exécutive, Agence de la santé publique du Canada, Bureau de l’Administratrice en chef de la santé publique

Elyse Fortier, M. Sc., Ph. D.(c), analyste et chercheure étudiante, Agence de la santé publique du Canada, Bureau de l’Administratrice en chef de la santé publique

Cette activité vise à présenter le Cadre d’action pour bâtir un système de santé inclusif du rapport annuel 2019 de l’administratrice en chef de la santé publique de l’Agence de la santé publique du Canada.

L’objectif est de décrire des moyens de mettre en pratique les éléments du Cadre d’action dans le développement d’interventions et d’actions de santé publique inclusives.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions avec le public de 10 minutes.

11 h 05 à 11 h 15

Courte pause

11 h 15 à 11 h 40

Retour en grand groupe et discussion : Défis, pistes de solutions et conditions de succès pour implanter des actions dans son milieu

Cette activité vise à développer les capacités des participantes et des participants à reconnaître les risques de stigmatisation et les bonnes pratiques d’interventions ou d’actions à mettre en place.

Cette activité fait la mise en commun suite à l’atelier de sous-groupes de 10 h 05 à 10 h 35 pour faire ressortir les enjeux transversaux et les pistes de solutions communes.

Cette activité inclut une période d’échanges avec le public de 15-20 minutes.

11 h 40 à 12 h 10

Entrevues d’expert : Les politiques publiques pour une société plus inclusive et en santé

Mylène Drouin, M.D., M. Sc., directrice régionale de santé publique, Centre intégré universitaire du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal/Direction de santé publique

David-Martin Milot, M.D., M. Sc., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre/Direction de santé publique, président Médecins du monde Canada

Mme Drouin et M. Milot répondront à des questions sur des politiques publiques qui visent à prévenir la stigmatisation et à favoriser l’équité en santé, ainsi que les défis et les perspectives d’avenir.

12 h 10 à 12 h 30

Synthèse de la journée thématique et clôture

Cette activité inclut une période d’échange et de questions avec le public de 10 minutes.

Comité scientifique

Responsables

  • Geneviève Gariépy, M. Sc., Ph. D., analyste et chercheure, Agence de la santé publique du Canada, Bureau du Québec
  • Khady Kâ, D.D.S., Ph. D., analyste et chercheure principale, Agence de la santé publique du Canada, Bureau du Québec

Membres

  • Carolyne Alix, M. Sc., conseillère scientifique, Institut national de santé publique du Québec, Bureau d'information et d'études en santé des populations
  • Carmen Baciu, B. Phil., agente de recherche et de planification socio-économique, Direction générale adjointe de la prévention et de la promotion de la santé, ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Olivier Ferlatte, Ph. D., professeur adjoint à l’École de santé publique de l’Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche en santé publique
  • Elyse Fortier, M. Sc., Ph. D. (c), analyste et chercheure étudiante, Agence de la santé publique du Canada, Bureau de l’Administratrice en chef de la santé publique
  • Ginette Gagnon, B.A., organisatrice communautaire, Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière/Direction de santé publique
  • Kimberly Gray, Ph. D., analyste et chercheure principale, Agence de la santé publique du Canada, Bureau de l'Administratrice en chef de la santé publique
  • Faisca Richer, M.D., M. Sc., FRCPC, professeure, Département d’épidémiologie, Faculté de Médecine, Université McGill
  • Elmer Van der Vlugt, M.P.P., chercheur, Observatoire québécois des inégalités