Personnes incarcérées

  • 26 octobre 2017

    Le point de vue des usagers de cocaïne

    La Chaire de toxicomanie de l’Université de Sherbrooke, située au Campus Longueuil, vise, entre autres, à améliorer la compréhension des conduites addictives ainsi que la prise de risque associée chez différentes populations. La programmation comprend plusieurs projets portant sur la consommation de substances psychoactives chez les usagers de drogues les plus vulnérables comme les personnes de la rue. Dans le cadre des activités de la Chaire, un colloque intitulé « Cocaïne, prise de risque et santé mentale : améliorer les pratiques en conjuguant recherche et intervention » s’est tenu le 4 mai 2016 et des capsules vidéos en complément à ce colloque ont été réalisées.

    Dans cette troisième capsule, nous nous intéressons toujours aux usagers de cocaïne du centre-ville de Montréal...

  • 17 février 2016

    Établissements de détention provinciaux au Québec

    Au Québec, comme ailleurs, la prévalence de l’infection au VIH et de l’hépatite C chez les personnes incarcérées est beaucoup plus élevée que dans la population générale. Les données recueillies dans les établissements de détention provinciaux du Québec en 2014 ont été comparées à celles obtenues en 2003 afin se suivre la tendance de la fréquence de ces infections et adapter les services en conséquence.

    Malgré une diminution globale des comportements à risque ainsi que des prévalences du VIH et de l’hépatite C chez les personnes incarcérées, des défis importants pour un meilleur contrôle de ces infections demeurent. Par exemple, il importe de favoriser un meilleur accès aux mesures de prévention, au dépistage et au traitement de ces infections dans les établissements de...

  • 12 août 2014

    Une grande majorité (93 %) des personnes incarcérées dans l’un des trois centres de détention de l’île de Montréal à qui il fut proposé de choisir entre un test de dépistage standard du VIH et un test de dépistage rapide (TDR) ont opté pour ce dernier. Ces personnes dépistées par un TDR se sont dites par ailleurs aussi satisfaites que les personnes ayant choisi le test standard.

    Une étude menée par l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal sous la direction du Dr Gilles Lambert, chercheur principal, nous apprend que l’offre de dépistage rapide du VIH dans ces centres de détention de compétence provinciale est apparue réaliste. Le personnel infirmier a aisément développé un counseling adapté au TDR permettant de mesurer l’aptitude d’une personne à recevoir son...

  • 20 mars 2012

    La prévention des ITSS en milieu carcéral représente un important défi alors que 3,4 % des personnes incarcérées dans les établissements de détention provinciaux du Québec seraient infectées par le VIH et 18,5 % par le virus de l'hépatite C. 

    Après avoir décrit la problématique dans les établissements de détention au Québec, la vidéo présente les points de vue des secteurs de la santé publique et de la sécurité publique qui ont permis d'envisager la mise en place d'un programme d'échange de seringues à la prison de Champ-Dollon (Genève, Suisse).

    Pour visionner la vidéo: www.aitq.com/documentation/videos.htm

    Bonne réflexion!

  • 31 janvier 2012

    En 2003, une étude réalisée dans les établissements de détention provinciaux du Québec a révélé que 3,4 % des personnes incarcérées seraient infectées par le VIH et 18,5 % par le VHC. Les personnes infectées sont principalement celles qui ont fait usage de drogues par injection avant ou pendant leur incarcération.

    Les détenus sont temporairement soustraits à un mode de vie désorganisé que plusieurs connaissent en dehors du centre de détention. Il s’agit donc d’un milieu propice pour mener des actions préventives et initier des traitements contre les ITSS qui ont, par ailleurs, des bénéfices pour la communauté lorsque les personnes incarcérées y reviennent.

    Le tout nouveau programme de formation d'une journée coordonné par l’Institut national de santé publique du Québec...

S'abonner à Personnes incarcérées