VIH

  • 15 juin 2021

    Projet de recherche et programme de distribution d’autotest du VIH

    Le programme de recherche J’agis, mené par Reach Nexus et lancé le 2 juin dernier, permettra la distribution de 50 000 trousses d’autotest du VIH gratuitement à travers le pays. Ce projet vise à joindre les personnes non diagnostiquées et à risque de contracter le VIH au Canada.

    Catégories: Campagnes, VIH, Dépistage
  • 11 juin 2021

    Guide pour les professionnels de la santé du Québec

    Pour soutenir l’expertise des cliniciens en matière de thérapie antirétrovirale, le guide La thérapie antirétrovirale pour les adultes infectés par le VIH - Guide pour les professionnels de la santé du Québec et sa version résumée Le résumé du Guide pour les professionnels de la santé du Québec ont été mis à jour. Ces versions remplacent les éditions de 2019.

  • 26 mai 2021

    Dans le cadre d’un mandat confié par la direction de la prévention des ITSS du MSSS au président du Comité consultatif sur le VIH et l’hépatite C du MSSS, les Recommandations pour le suivi de l’infection à VIH, de la prophylaxie préexposition (PPrE) et de la prophylaxie post-exposition (PPE) en période de COVID-19(le lien est externe) ont été mises à jour.

    Cette mise à jour tient compte de l’évolution des connaissances sur l’impact de la COVID-19 chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), la protection des travailleurs immunosupprimés et la vaccination des personnes immunosupprimées. Elle prend également en compte la mise à jour des publications...

  • 23 mars 2021

    Pour soutenir l’atteinte des cibles 90-90-90

    L'autotest du VIH INSTI a été homologué au Canada en novembre dernier. Il s'agit du seul autotest du VIH disponible au pays à ce jour. L’OMS recommande l’autotest du VIH comme approche supplémentaire aux services de dépistage du VIH. Il pourrait contribuer à l’atteinte de la première cible de sa stratégie vers la fin de l’épidémie, à savoir que 90 % des personnes vivant avec le VIH devraient connaitre leur statut sérologique. Cette manchette vous présente des données d'études sur l'autotest du VIH, des renseignements sur l'autotest disponible au Canada et sur l'intervention des professionnels de la santé auprès de la personne qui a passé un autotest du VIH et un lien vers un webinaire à ne pas manquer le 6 avril.

    Catégories: VIH, Dépistage, Webinaires
  • 16 mars 2021

    Infections par le VIH et par le VHC chez les personnes UDI

    Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les utilisateurs de drogues par injection (UDI) implanté au Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et par le virus de l’hépatite C (VHC) parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Plusieurs changements ont été observés au cours des années, et les analyses effectuées ont souvent permis d’adapter les interventions auprès des personnes UDI.

  • 17 décembre 2020

    Nouvelles sections de la Foire aux questions

    En novembre dernier, la compagnie pharmaceutique Laboratoire BioLytical a obtenu l’homologation de Santé Canada pour l’autotest du VIH INSTI®. Ce test permet à des personnes de faire un dépistage du VIH à domicile ou dans le lieu de leur choix.

    Pour le moment, ce test est uniquement disponible via une commande en ligne sur le site de la compagnie moyennant des frais d’environ 35$ par test, plus taxes et frais d’expédition.

    Au Québec, deux références sont indiquées dans les instructions accompagnant l’autotest du VIH INSTI® : Info-santé et Portail VIH/SIDA du Québec. Ces organismes pourront répondre aux questions des usagers et les...

    Catégories: Outils, VIH, Dépistage
  • 16 décembre 2020

    Rapport annuel et autres informations

    C’est avec plaisir que nous vous informons de la mise en ligne du rapport intitulé : Programme de surveillance de l’infection par le VIH au Québec – Rapport annuel 2019, publié par l’Institut national de santé publique du Québec. Le rapport repose sur les données recueillies depuis avril 2002 jusqu’au 31 décembre 2019.

    Le virus est encore actif au Québec et une proportion relativement élevée de personnes est diagnostiquée tardivement et ne bénéficie pas d’un traitement précoce. Les hommes et particulièrement les HARSAH demeurent les plus touchés. Chez les femmes, la majorité des cas sont enregistrés chez celles s’identifiant d’origines ethnoculturelles de pays où le VIH est endémique

    Une des faiblesses du...

  • 1 décembre 2020

    Vers l’atteinte des cibles 90-90-90

    L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) diffuse aujourd’hui ses estimations 2018 faites aux deux ans de l’incidence du VIH, la prévalence et la progression du Canada vers l’atteinte des cibles 90-90-90 de l’ONUSIDA.

    Cible mondiale vers les 90-90-90

    En 2014, l’ONUSIDA mettait en place de nouvelles cibles pour mettre fin à l’épidémie de sida en 2030. Cette « cible ambitieuse de traitement » visait qu’à l’horizon 2020 :

    • 90 % des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) connaissent leur statut sérologique
    • 90 % des personnes qui connaissent leur séropositivité reçoivent un traitement antirétroviral durable
    • 90 % des personnes sous traitements...
  • 28 juillet 2020

    Veille scientifique ITSS et Covid-19

    Avec presque 6 mois de pandémie de COVID-19, des cas de coronavirus sont aussi survenus chez des personnes vivant avec le VIH (PVVIH), qu'elles soient séropositives, mais avec une charge virale indétectable, ou encore en phase de SIDA. La communauté scientifique a maintenant un peu plus de recul pour se prononcer sur la dangerosité du SRAS-CoV2 , et de la sévérité de l'atteinte qui en découle.

    1. On s’attendait à ce que le risque de tomber gravement malade de la COVID-19 soit faible pour une personne séropositive en bonne santé qui suit son traitement, qui a une charge virale indétectable et un compte de CD4+ normal ou presque normal (le traitement est efficace)

      C'est ce qui a été observé. On ne compte pour l'instant pas d'excès de cas parmi les PVVIH, indépendamment d'...

  • 18 mars 2020
    En 2017, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a publié le guide pour les professionnels de la santé du Québec « La prophylaxie préexposition au virus de l’immunodéficience humaine ». Ce guide rappelle que la prophylaxie préexposition (PPrE) est l’une des stratégies visant à contrôler l’épidémie d’infections au VIH. Elle consiste à administrer un traitement préventif à des personnes à risque au regard de cette infection. Le Programme national de mentorat sur le VIH et les hépatites (PNMVH) a lancé la formation « La prophylaxie préexposition au VIH : mode d’emploi pour les infirmières »afin d'outiller les infirmière sur la PPrE.

Pages

Souscrire à VIH