VIH

  • 4 septembre 2019

    Rapport annuel 2017

    C’est avec plaisir que nous vous informons de la mise en ligne du rapport intitulé : Programme de surveillance de l’infection par le VIH au Québec – Rapport annuel 2017, publié par l’Institut national de santé publique du Québec. Le rapport repose sur les données recueillies depuis avril 2002 jusqu’au 31 décembre 2017.

    Le virus est encore actif au Québec et une proportion relativement élevée de cas est diagnostiquée tardivement et ne bénéficie pas d’un traitement précoce. Les hommes et particulièrement les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH) demeurent les plus touchés. Chez les femmes, la majorité des cas sont enregistrés chez des immigrantes de pays...

  • 26 juin 2019

    Au Canada, une personne vivant avec le VIH peut être déclarée coupable d’agression sexuelle parce qu’elle n’a pas divulgué sa séropositivité à un partenaire sexuel et ce, même en l’absence de transmission ou lorsque le risque de transmission est négligeable (voir la Vidéo Criminalisation du VIH). La criminalisation de l’exposition au VIH, en plus de contribuer à la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH, nuit aux efforts de la santé publique pour prévenir cette infection.

    Depuis plusieurs années, des démarches visent à amener le système de justice pénale à tenir compte des données scientifiques concernant la transmission du VIH. Heureusement, ces démarches ont porté fruit et le système de justice pénale en tient...

    Catégories: VIH
  • 5 juin 2019

    Un portrait qualitatif sur les parcours des personnes vivant avec le VIH au Québec

    Le Portail VIH/sida du Québec (PVSQ) a présenté, le 23 mai 2019, les résultats du projet Portrait Accès +. Ce projet de documentation communautaire basé sur les vécus des personnes vivant avec le VIH partout au Québec visait à mieux comprendre l’accès aux soins et aux traitements des personnes vivant avec le VIH au Québec. Les discours publics caractérisent souvent le VIH comme étant une maladie aux enjeux quasi résolus : une pilule par jour qui ne cause pratiquement plus d’effets secondaires. Pourtant, les particularités du traitement antirétroviral en ce qui concerne le coût, les effets secondaires qu’il provoque et encore la stigmatisation auquel il est associé, rendent la vie avec le VIH plus complexe que ce qui est perçu. Pour construire ce...

  • 9 mai 2019

    Les résultats de l’étude PARTNER2 dévoilés dans The Lancet

    Le 3 mai 2019, le journal The Lancet publiait les résultats finaux de la 2e partie de l’étude PARTNER, une étude multicentrique, prospective et observationnelle. L’étude PARTNER avait pour but de préciser le risque de transmission du VIH chez les couples hétérosexuels et homosexuels discordants, c’est-à-dire les couples dont un des partenaires est infecté par le VIH, en présence de charges virales indétectables. Les résultats de cette étude confirme les avantages d’un dépistage précoce et du traitement du VIH, afin d’éviter d’éventuelles transmissions et permettre d’éliminer l'épidémie.

  • 10 avril 2019

    Infections par le VIH et par le VHC chez les personnes UDI

    Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les utilisateurs de drogues par injection (UDI) implanté au Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et par le virus de l’hépatite C (VHC) parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Plusieurs changements ont été observés au cours des années, et les analyses effectuées ont souvent permis d’adapter les interventions auprès des personnes UDI.

  • 27 mars 2019

    Le Service d’évaluation des risques de transmission d’infections hématogènes (SERTIH) est un service de l’INSPQ qui s’adresse aux professionnels et aux étudiants de la santé du Québec qui sont atteints d’une infection transmissible par le sang, c’est-à-dire une infection par le VIH, le VHB ou le VHC, et qui posent des actes à risque de transmission.

    Certaines activités professionnelles ont été identifiées comme représentant un risque de transmission de ces infections dans un cadre professionnel. Un professionnel de la santé ou un étudiant qui est atteint d’une de ces infections et qui pratique ces actes à risque de transmission a la responsabilité d’...

  • 13 mars 2019

    Cette semaine, l’équipe d’Espace ITSS a demandé à Pierre-Henri Minot, coordonnateur de Montréal sans sida, de nous présenter cette initiative régionale :

    Pierre-Henri Minot : En 2014, en énonçant les objectifs 90-90-90 (90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 90 % des personnes qui connaissent leur séropositivité reçoivent des traitements antirétroviraux, 90 % des personnes sous traitements antirétroviraux ont une charge virale indétectable), l’Organisation mondiale de la santé et l’ONUSIDA proposaient une impulsion nouvelle : notre génération pourrait voir la fin de l’épidémie du sida. Nombreuses sont les voies possibles pour arriver à ce résultat, et les initiatives de riposte accélérée des villes, les Fast Track...

  • 14 février 2019

    Le 30 janvier dernier, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a tenu une conférence en ligne en préparation de la publication de l’avis Optimiser le dépistage du virus de l’immunodéficience humaine au Québec à l’ère des nouvelles stratégies de prévention. Cette activité, qui s’adressait aux équipes de maladies infectieuses des directions de santé publique du Québec, visait à présenter les principaux éléments abordés dans l’avis scientifique produit par le Comité d’experts sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang (CITSS), la méthodologie employée pour formuler des recommandations, ainsi que les suivis prévus par la Direction de la prévention des ITSS du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).  

     

    Le premier...

  • 7 janvier 2019

    Plusieurs affiches pertinentes sur les ITSS

    Les 22es Journées annuelles de santé publique (JASP) ont eu lieu les 4 et 5 décembre 2018 à l’Hôtel Bonaventure de Montréal. Elles se sont déroulées sous le thème Dessiner Demain, en référence au rôle des acteurs de santé publique et leurs partenaires qui s’efforcent à travers leurs travaux et leurs réflexions d’avoir un impact positif sur l’avenir de la société.

    Dans le cadre de ces journées, plusieurs équipes de santé publique ont présenté des affiches sur leurs travaux dans les domaines de surveillance, de recherche, d’évaluation de programme, d’intervention, de projet novateur ou de transfert de connaissances. Le cahier des abrégés des communications affichées est disponible sur le site des JASP :...

  • 27 décembre 2018

    Résultats du projet Mobilise!, quatrième et dernier volet

    Et voici la dernière manchette sur le projet Mobilise! Le sujet qui termine l’année sur Espace ITSS concerne l’utilisation de la charge virale comme stratégie de réduction des risques par les HARSAH participant à l’étude Mobilise. La considération de la charge virale, le sérotriage (choisir son partenaire selon son statut sérologique vis-à-vis du VIH) ou encore le traitement comme prévention sont moins connus des répondants à l’étude que les méthodes présentées lors de la ...

Pages

Souscrire à VIH