Rougeole
Épidémiologie

La rougeole a été éliminée au Canada depuis 1998, et l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a déclaré l’élimination de la rougeole dans les Amériques en septembre 2016.

Par contre, la rougeole continue à être endémique dans les autres régions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), soit l’Afrique, la Méditerranée orientale, plusieurs pays d’Europe, l’Asie du Sud-Est et le Pacifique occidental.

Selon les données de l’OMS, en 2014, il y a eu 266 701 cas de rougeole rapportés dans le monde, dont 1 153 cas dans les Amériques. La situation épidémiologique mondiale demeure instable à cause des couvertures vaccinales inégales.

Le risque de cas importés de rougeole au Québec est bien réel, comme en témoignent l’épidémie de 2011 et les éclosions survenues en 2015. Le meilleur moyen de prévenir la transmission du virus consiste à maintenir une couverture vaccinale élevée dans notre population, particulièrement chez les jeunes enfants, où l’objectif visé est d’au moins 95 %.

Classification du risque

Dans la section Recommandations par pays, les informations épidémiologiques sont présentées de cette façon :

  1. Endémique : transmission continue du virus de la rougeole (indigène ou importé) qui persiste pour une période de 12 mois ou plus dans une région géographique définie.
  2. Éliminée : absence de cas endémique de rougeole dans une région géographique  donnée pour une période de 12 mois, avec une surveillance adéquate. Les cas importés peuvent survenir, mais la transmission des souches virales importées a été interrompue à l'intérieur des 12 mois suivant l’importation. L’élimination peut être certifiée pour un pays ou une région de l’OMS. Une région de l’OMS sera déclarée comme ayant éliminé la rougeole en l’absence d’endémie après une période de 36 mois dans tous les pays-membres de la région.
  3. Transmission endémique interrompue : certains pays européens ont été classifiés dans cette catégorie par l’OMS si leur couverture vaccinale est élevée et la surveillance adéquate, même si la région européenne dans son ensemble est considérée endémique. L’interruption de la transmission doit avoir duré minimalement 12 mois.
  4. Éclosion importante ou épidémie : nombre élevé de cas dans une région ou dans un pays, et qui perdure dans le temps, avec une couverture vaccinale basse et/ou une surveillance inadéquate.

Note : Les pays pour lesquels on ne dispose pas de données sont classés dans la catégorie de la région géographique de l’OMS à laquelle ils appartiennent.