Développement des personnes et des communautés

Ce champ d’expertise traite de plusieurs déterminants individuels et collectifs de la santé. Il s’intéresse aux milieux et conditions de vie, notamment les influences conjuguées de la famille, de l’école et de la communauté ainsi que celles des facteurs socioéconomiques dans l’adaptation des personnes, la création d’environnements favorables et la réduction des inégalités sociales et de santé.

Il compte quatre secteurs d’activités :

  • Périnatalité et petite enfance
  • Santé et bien-être des jeunes en contexte scolaire
  • Promotion de la santé mentale et prévention des troubles mentaux
  • Développement des communautés et de villes et villages en santé

Périnatalité et petite enfance

En périnatalité et petite enfance, l’accent est mis sur le soutien aux familles de la conception à 5 ans et sur les modes d’interventions démontrées efficaces auprès des familles vivant en contexte de vulnérabilité. Nos travaux visent à soutenir les professionnels de la santé pour améliorer les connaissances et optimiser les pratiques. Ils offrent aussi des outils aux parents pour favoriser la santé et le développement de l’enfant. L’équipe est à l’affût de nouvelles thématiques et stratégies pouvant avoir des répercussions sur le développement optimal des enfants afin de contribuer à l’élaboration et à l’implantation de mesures efficaces dont la maturité scolaire, le temps écran et la conciliation travail-famille.


Santé et bien-être des jeunes en contexte scolaire

Ces travaux portent sur les critères d’efficacité des interventions en promotion et prévention. Ils s’appuient sur les approches écologique et développementale où les interventions de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire doivent favoriser à la fois le développement des forces et des compétences des jeunes, en fonction des phases de développement et de la création d’environnements favorables. Ceci se fait par des actions sur les divers milieux où vivent les jeunes, soit l’école, la famille et la communauté.


Promotion de la santé mentale et prévention des troubles mentaux

Un consensus international émerge depuis quelques années sur l’importance de la santé mentale pour la santé globale et le développement économique, social et humain d’une population.

En promotion de la santé mentale et prévention des troubles mentaux, les travaux de l’INSPQ visent à contribuer au développement d’indicateurs de surveillance de la santé mentale positive et d’améliorer l’offre d’interventions en promotion de la santé mentale auprès de la population, notamment celles auprès des jeunes adultes et des aînés. Les travaux visent également à favoriser l’intervention précoce de prévention de la dépression.


Développement des communautés et de villes et villages en santé

Ces travaux visent principalement à soutenir et outiller les acteurs régionaux et locaux de santé publique ainsi que leurs partenaires par des activités de transfert des connaissances, de formation, d'accompagnement, de recherche et d'évaluation.

Un accent particulier est mis sur le travail auprès des municipalités, notamment par l'approche Villes et villages en santé (VVS). L'INSPQ contribue également à la promotion et à l'analyse des actions locales de développement par le biais des activités du consortium de partenaires dont la production de la revue Kaléidoscope.