Personnes originaires d'une région où une ITS est endémique

  • 27 novembre 2015

    Nous avons rencontré Dr Alix Adrien, médecin-conseil à la Direction de santé publique - Centre universitaire intégré de santé et des services sociaux du Centre-Sud de l’Île-de-Montréal (CIUSSS), qui nous a parlé de l’enquête comportementale et biologique réalisée en collaboration avec l’Agence de santé publique du Canada auprès de deux communautés culturelles montréalaises.

    Cette enquête de surveillance de 2 e génération du VIH auprès des communautés montréalaises originaires d’Afrique subsaharienne et des Caraïbes anglophones (SSG-AFCAR) a été conduite entre le mois de juin 2013 et le mois de février 2014. Cette étude visait à décrire : les caractéristiques sociodémographiques de la population, la prévalence du VIH et d’autres ITSS, les comportements sexuels à...

  • 23 avril 2012

    Myriam Troesch vous propose son article du mois

    Sexually transmitted infections in newly arrived refugees: is routine screening forNeisseria gonorrheae and Chlamydia trachomatis infection indicated?
    Infections sexuellement transmissibles chez les réfugiés nouvellement arrivés: est-ce qu’un dépistage systématique de Neisseria gonorrhoeae et Chlamydia trachomatis est indiqué?[Traduction libre]
    Willian M Stauffer  |  Paru en février 2012

    Il s’agit d’un article portant sur la première étude qui traite de la pertinence d’effectuer un dépistage systématique deNeisseria gonorrhoeae et Chlamydia trachomatis auprès de réfugiés arrivant aux États-Unis. Le but premier de l’article a été d’...

  • 8 février 2012

    La situation des Québécois d’origine haïtienne (QOH)

    Qui sont-ils?1,2

    • Le terme « Québécois d’origine haïtienne » (QOH) est utilisé pour définir toute personne qui s’identifie comme étant d’origine haïtienne, née en Haïti ou dont l’un des parents est né en Haïti.
    • Il est difficile d’évaluer avec précision le nombre de QOH au sein de la province puisque le terme QOH implique une identité socioculturelle qui n’est pas partagée par l’ensemble de la communauté haïtienne vivant au Québec.
    • Au Québec, en 2006, 91 435 personnes, tous âges confondus, se sont déclarées d'origine ethnique haïtienne. Pour 80,3 % de ces personnes, soit 74 945 individus, il s'agit d'une origine unique (haïtienne) et non...
  • 8 décembre 2011

    Découvrez le projet Moi, je fais le test, une campagne de sensibilisation et de promotion du dépistage rapide auprès des populations africaines et haïtienne.

    Mme Geneviève Némouthé, coordonnatrice du projet Moi, je fais le test et Dr Réjean Thomas, médecin fondateur de la clinique l'Actuel qui soutient le projet s'entretiennent tous les deux de ce projet particulier visant à prévenir l'infection par le VIH chez les populations haïtienne et africaines de Montréal.

S'abonner à Personnes originaires d'une région où une ITS est endémique