Mises à jour d’été

Que s’est-il passé en notre absence?

Nouvelles obligations légales pour les infirmières, mises à jour de documents de l’INESSS, nouveautés sur les liens ITSS et Covid-19, arrivée prochaine de congrès virtuels… nous faisons le point.

Déclarations des MADO

Comme nous vous le mentionnons dans l’infolettre de juillet, les infirmières et infirmiers sont maintenant tenus de déclarer les MADO, au même titre que les médecins et les laboratoires. Le décret ministériel est entré en vigueur le 22 juillet dernier :

Nous vous rappelons que la déclaration des MADO à la direction de santé publique permet une intervention particulièrement importante pour interrompre la transmission des maladies dans la population. Sur le plan régional ou provincial, ceci permet d’avoir de bonnes données de surveillance. Ainsi nous comprenons mieux la propagation de la maladie au sein de la population, comme les groupes de populations plus à risque qu’il est préférable de cibler pour des interventions de prévention ou promotion de saines habitudes.

L'INESSS publie une mise à jour des documents suivants

Infection non compliquée à Chlamydia trachomatis ou à Neisseria gonorrhoeae :

Approche syndromique :

D’après le rapport publié par l’INESSS en soutien à la mise à jour du GUO, il s’agit en 2020 d’une mise à jour complète des GUO, du fait notamment de l’évolution de la résistance de Neisseria gonorrhoeae aux antibiotiques. Les changements concernent majoritairement le traitement pharmacologique d’une infection non compliquée à Neisseria gonorrhoeae ou à Chlamydia trachomatis. Avec plus de 20 % de cas de résistance à l’azithromycine observé dans les souches isolées au Québec, la diminution de son emploi devenait importante. Plusieurs recommandations vont en ce sens pour les deux ITSS. Prenez le temps d’aller consulter les documents pour vous approprier ces nouveautés. La formation Traitement d'une infection à C. trachomatis ou N. gonorrhoeae chez une personne asymptomatique qui s'adresse aux infirmières pouvant prescrire le traitement de ces infections sera prochainement mis à jour conformément au contenu des guides de l'INESSS.

Nouveautés sur les ITSS et la Covid-19

En août, les publications scientifiques se sont poursuivies. D’autres études ont été publiées sur des cas de Covid-19 parmi les personnes vivant avec le VIH et la sévérité de leur atteinte, dans la même veine que les articles recensés ici. On trouve également de nouvelles études sur l’accès aux traitements en période de pandémie. Mais plusieurs nouveautés sont sorties sur l’impact psychosocial de la pandémie, plus spécifiquement décrit dans les communautés atteintes par les ITSS :

Congrès à venir

  • Les JASP ont confirmé leur choix d’annuler l’édition 2020. Organisateurs comme conférenciers ont été tellement impliqués dans la gestion de la pandémie qu’il n’était pas possible de préparer en parallèle un congrès de qualité. Ce n’est que partie remise, puisque l’organisation de l’édition 2021 se lancera bientôt, avec des appels de participation et de communication par les canaux habituels de diffusion.
  • Conférence 2020 sur la prévention des ITSS organisée par les CDC. Ce congrès entièrement en ligne, sur 10 jours, aura le thème suivant : 2020 Vision: Disrupting Epidemics and Dismantling Disparities. Certaines sessions seront en direct, quand d’autres auront été pré-enregistrées. Des sessions de présentations d’affiches, un hall virtuel d’exposants, ainsi que des séances de réseautage sont également prévues, afin d’assurer une qualité digne d’un congrès en personne, sans les risques de propagation de la Covid-19!

Rédigée par : 

Fannie DEFAY - Espace ITSS