Journée mondiale de la lutte contre le sida : prenons le temps de faire le point sur Espace ITSS

manchettes, outils, FAQ et webinaire divers contenus à découvrir ou revoir

 

Samedi prochain, le 1er décembre, aura lieu la 30e Journée mondiale de la lutte contre le sida. À cette occasion, nous vous proposons de faire le point au Québec, via :

  • La revue des dernières manchettes sur le VIH;
  • « transmission du VIH » : proposition de nouveaux outils et ajout d’une rubrique à notre FAQ;
  • l’invitation à consulter un webinaire.

Cette année, cette initiative propulsée par l’ONUSIDA se déroulera sous le thème « Connais ton statut », visant à rejoindre les personnes atteintes d’une infection par le VIH qui ne connaissent pas leur statut et à encourager les pays à favoriser l’accès au dépistage du VIH.

Nous vous en parlions il y a quelques mois, l’objectif mondial initié par l’ONUSIDA et l’Organisation mondiale de la santé serait entre autres que mondialement, d’ici 2030, 90 % des personnes vivant avec l’infection par le VIH connaîtront leur statut. On vise ultimement le 95 %. Selon l’Agence de la santé publique du Canada 86 % des Canadiens vivant avec l’infection par le VIH ont reçu un diagnostic au pays, ce qui laisserait environ 9 000 personnes au Canada qui sont infectées sans le savoir.

La Journée mondiale de la lutte contre le sida se veut un moment pour se questionner sur les moyens à prendre pour éradiquer la pandémie, mais aussi pour s’encourager face aux progrès considérables accomplis en matière de lutte contre le VIH. Prenons un instant pour revoir les dernières manchettes publiées sur l’Espace ITSS concernant l’infection par le VIH.

L’équipe d’Espace ITSS a abordé le sujet du VIH sous plusieurs angles au cours des derniers mois, que ce soit d’abord via :

•  la personne vivant avec le VIH prend un traitement antirétroviral comme prescrit

et

•  que sa charge virale, mesurée par des analyses consécutives de laboratoire tous les quatre à six mois, se maintient à moins de 200 copies par millilitre de sang.

À cet égard, en collaboration avec la Direction de la prévention des ITSS (DPITSS) du ministère de la Santé et des Services sociaux, nous avons ajouté une nouvelle rubrique dans notre Foire Aux Questions sur la charge virale et la transmission sexuelle du VIH. Vous y trouverez entre autres réponse aux questions suivantes :

  • Est-ce que cette position s’applique aux autres modes de transmission de l’infection par le VIH?
  • Est-ce que les personnes vivant avec le VIH qui prennent un traitement et maintiennent une charge virale inférieure à 200 copies/ml de sang peuvent arrêter d’utiliser le condom?
  • Est-ce que le maintien d’une charge virale à moins de 200 copies/ml est une meilleure stratégie que l’usage du condom?

Vous pouvez consulter la nouvelle rubrique de la Foire Aux Questions en cliquant ici.

Si vous désirez en connaître davantage sur la nouvelle position ministérielle, vous pouvez consulter la présentation Position du ministère de la Santé et des Services sociaux quant à l’effet du traitement des personnes vivant avec le VIH de monsieur Riyas Fadel, agent de recherche de la planification à la DPITSS, ayant eu lieu mardi dernier le 27 novembre 2018. Cette présentation sera prochainement accessible sur le site du Programme National de Mentorat sur le VIH et les Hépatites, dans la section pour les membres (inscription gratuite).

Rédigée par : 

Evelyne Fleury (DPITSS, MSSS) et Florence Maheux Dubuc (UITSS, INSPQ)

Catégorie(s):