Éric Robitaille

  • 15 août 2017

    L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) se réjouit de l’initiative du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) d’adopter, d’ici avril 2018, une Politique de mobilité durable qui intègre les principes du développement durable dans les systèmes de transport et qui accorde une place importante à la santé, à la sécurité et au bien-être de la population.

    L’Institut est convaincu que les choix effectués au moment de la planification des initiatives en transport et en aménagement du territoire peuvent avoir des effets importants sur la santé, la sécurité et la mobilité de la...

  • 9 mai 2017

    Que ce soit pour des motifs de loisirs ou de transport, la pratique sécuritaire du vélo résulte des interactions entre les caractéristiques des individus et des environnements qui incluent des éléments naturels, de même que des éléments bâtis et aménagés. L’objectif principal de ce TOPO est de présenter les résultats d’écrits scientifiques entourant l’association entre l’environnement bâti, la pratique du vélo et la sécurité des cyclistes.

    Certains éléments de l’environnement bâti favorisent une pratique sécuritaire du vélo et contribuent ainsi à maximiser l’activité physique de transport et de loisirs par le vélo tout en minimisant les risques de blessures chez les cyclistes. Ces éléments et interventions sont :

    • Les réductions des vitesses et des volumes du trafic...
  • 2 mars 2017

    Ce mémoire s’inscrit dans le cadre de la consultation La sécurité routière : ça nous concerne tous!, menée par la Société de l'assurance automobile du Québec et le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports. L’INSPQ y constate que le bilan routier s’est beaucoup amélioré depuis le milieu des années 70. Toutefois, les données les plus récentes suggèrent que les acquis sont fragiles. Il est donc important de poursuivre les efforts pour que le Québec se rapproche des pays les plus performants en matière de bilan routier.

    Pour y arriver, l’Institut propose des mesures concernant la promotion de comportements visés par le Code de la sécurité routière, les infrastructures et l’offre de moyens de transports collectifs et actifs...

  • 21 septembre 2016

    Ce rapport présente les résultats d’une synthèse des écrits scientifiques entourant l’association entre les caractéristiques de l’environnement bâti et aménagé, la pratique du vélo et la sécurité des cyclistes. Les principaux faits saillants dégagés sont les suivants :

    • En lien avec l’environnement bâti et la pratique du vélo :
      • La densité, la mixité, la connectivité et les potentiels piétonnier et cyclable élevés de l’environnement bâti et aménagé sont associés significativement et positivement à la pratique du vélo.
      • La présence, l’accessibilité ou l’aménagement de pistes cyclables séparées et aménagées dans l’emprise de la route, de pistes cyclables en site propre, de bandes cyclables et des mesures d’apaisement de la circulation peuvent favoriser la...
  • 16 juin 2016
    • In Québec, more than half (52%) of secondary school students had not eaten junk food for lunch during the week preceding the study, while a little less than half (48%) had eaten junk food for lunch one or more times.
    • Close to 40% of students in Québec public secondary schools have access to at least two fast-food restaurants within 750 metres.
    • Consumption of junk food two or more times per week is associated with obesity and other negative health measures among young people.
    • The proportions of young people consuming junk food two or more times per week are significantly higher in schools with two (27%) or three (26%) fast-food restaurants within a 750-metre radius than in those with only one (19%) or none (19%).
    • Other factors also influence...
  • 13 octobre 2015

    Faits saillants :

    • Au Québec, plus de la moitié (52 %) des élèves du secondaire n'avait pas consommé de malbouffe le midi au cours de la semaine précédant l'enquête, alors qu'un peu moins de la moitié (48 %) en avait consommé une fois ou plus.
    • La consommation de malbouffe deux fois ou plus par semaine est associée à l'obésité et à d'autres mesures négatives de santé chez les jeunes.
    • Les proportions de jeunes consommant de la malbouffe deux fois ou plus par semaine sont significativement plus élevées dans les écoles ayant deux (27 %) ou trois (26 %) restaurants-minute dans une zone de 750 mètres que ceux n'ayant qu'un seul (19 %) ou aucun (19 %).
    • D'autres facteurs influencent aussi la consommation de malbouffe chez les élèves québécois...
  • 4 septembre 2015

    Faits saillants :

    • La plupart des secteurs (66,3 %) de la région sociosanitaire (RSS) de la Montérégie sont caractérisés par un potentiel piétonnier de moyen à moyen-fort.
    • 4,7 % de la population de 15 ans et plus de la RSS de la Montérégie utilise la marche comme mode de transport pour aller au travail comparativement à 6,6 % pour l'ensemble du Québec.
    • 1,3 % de la population de la RSS de la Montérégie utilise le vélo comme mode de transport pour aller au travail comparativement à 1,4 % pour l'ensemble du Québec.
    • Pour la RSS de la Montérégie, il existe des associations significatives positives entre le niveau de potentiel piétonnier des secteurs, la marche, le transport en commun et le vélo comme modes de transport pour se...
  • 28 août 2015

    Highlights :

    • Most scientific studies show meaningful connections between the characteristics of the built environment and the eating habits, physical activity and body weight of young people.
    • The factor that appears to be most closely associated with students' weight and eating habits is the density of convenience stores and fast food restaurants in the vicinity of the school.
    • The characteristics of the built environment that have the greatest influence on physical activity are accessibility to recreational facilities and, to a lesser extent, the walkability of the neighbourhood.
    • Just over half (58.9%) of public schools in Québec are located less than 750 metres from a fast food restaurant.
    • Close to two-thirds (63.6...
  • 26 août 2015

    Faits saillants :

    • Aucun secteur de la région sociosanitaire (RSS) du Bas-Saint-Laurent n'est caractérisé par un potentiel piétonnier de moyen-fort à fort. Une majorité des secteurs (70,4 %) de la RSS du Bas-Saint-Laurent sont caractérisés par un potentiel piétonnier de moyen-faible à moyen.
    • 10,1 % de la population de 15 ans et plus de la RSS du Bas-Saint-Laurent utilise la marche comme mode de transport pour aller au travail comparativement à 6,6 % pour l'ensemble du Québec.
    • 1,1 % de la population de la RSS du Bas-Saint-Laurent utilise le vélo comme mode de transport pour aller au travail comparativement à 1,4 % pour l'ensemble du Québec.
    • 0,7 % de la population de la RSS du Bas-Saint-Laurent utilise le transport en commun...
  • 26 août 2015

    Faits saillants :

    • La plupart des secteurs (53,8 %) de la région sociosanitaire (RSS) de la Capitale-Nationale sont caractérisés par un potentiel piétonnier de moyen-fort à fort.
    • 7,8 % de la population de 15 ans et plus de la RSS de la Capitale-Nationale utilise la marche comme mode de transport pour aller au travail comparativement à 6,6 % pour l'ensemble du Québec.
    • 1,5 % de la population de la RSS de la Capitale-Nationale utilise le vélo comme mode de transport pour aller au travail comparativement à 1,4 % pour l'ensemble du Québec.
    • 10,5 % de la population de la RSS de la Capitale-Nationale utilise le transport en commun comme mode déplacement pour se rendre au travail comparativement à 12,6 % pour l'ensemble du Québec....

Pages

S'abonner à Éric Robitaille