Analyse géographique de l'accessibilité des restaurants-minute et des dépanneurs autour des écoles publiques québécoises

Au Québec, près d'un jeune sur cinq est atteint d'excès de poids et la situation s'est grandement détériorée au cours des 25 dernières années. Cette situation résulte d'un grand nombre de facteurs tant individuels qu'environnementaux, dont l'environnement alimentaire autour des établissements scolaires. Aux États-Unis, plusieurs études ont documenté la présence importante de restaurants-minute et de dépanneurs autour des écoles. Ces commerces d'alimentation sont également plus nombreux autour des écoles en milieux défavorisés. En contexte québécois, à l'exception de l'île de Montréal, le paysage alimentaire autour des établissements scolaires apparaît méconnu tout comme celui présent autour des écoles en milieu rural.

Méthode

Des zones de 10 et 15 minutes de marche ont été définies autour des écoles publiques du Québec (n = 2302). Les restaurants-minute (n = 1787) et les dépanneurs (n = 3446) compris dans ces zones ont été sélectionnés à l'aide d'un répertoire d'entreprises et par l'entremise des libellés des commerces. Des analyses de régression logistique ont été menées en utilisant des variables dichotomiques (présence ou non de restaurants-minute et de dépanneurs). Celles-ci ont été menées pour les zones de 10 et 15 minutes de marche autour des écoles. Différents modèles ont été réalisés pour les écoles localisées en milieu rural et celles localisées en milieu urbain. Les modèles de régression comprennent également des variables caractérisant l'école (cycle d'enseignement et niveau de défavorisation).

Résultats

Les résultats montrent que 37 % et 62 % des écoles publiques du Québec ont, respectivement, au moins un restaurant-minute et un dépanneur dans une zone de 15 minutes de marche les entourant. Ces proportions ne fluctuent pas significativement pour la plupart des régions sociosanitaires du Québec. En milieu urbain, des régions comme Montréal et Laval ont des proportions plus élevées d'écoles ayant des commerces d'alimentation à proximité. Les écoles secondaires (rurales et urbaines) sont plus susceptibles d'avoir au moins un restaurant-minute dans une zone de 10 minutes de marche. Les écoles situées en milieu urbain ayant un niveau élevé de défavorisation ont significativement plus de chances d'avoir un restaurant-minute à proximité. Ces relations ne sont pas significatives pour les dépanneurs. La probabilité qu'un dépanneur se trouve dans une zone de marche de 15 minutes est significativement plus importante pour les écoles de cycle d'enseignement secondaire en milieu rural.

Conclusions

Cette forte proximité des restaurants-minute, et plus spécifiquement des dépanneurs, autour des écoles pourrait contrer les efforts de l'État quant à la mise en place d'une politique alimentaire saine à l'intérieur de celles-ci. Des analyses plus poussées concernant la proportion d'élèves utilisant ces commerces devront toutefois être réalisées afin de mieux estimer l'impact de ces commerces sur les habitudes alimentaires des jeunes.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-56833-9

ISBN (imprimé): 

978-2-550-56832-2

Notice Santécom: