COVID-19 et saison hivernale : favoriser le transport actif et la pratique d’activités extérieures

Le présent document vise à donner des balises pour favoriser la pratique de la marche ainsi que des activités hivernales sportives et récréatives dans le contexte de pandémie de COVID-19. Il s’agit d’un complément de deux documents publiés par l’INSPQ sur la pratique sécuritaire de la marche et du vélo à l’extérieur et sur l’utilisation sécuritaire des parcs et espaces verts urbains.

Ce document rappelle les principaux bienfaits de l’activité physique sur la santé et les mesures sanitaires à respecter pour favoriser l’utilisation sécuritaire des parcs et espaces verts urbains, des rues et des infrastructures de transport actif. Le document présente aussi des initiatives prometteuses mises de l’avant par des municipalités au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde pour favoriser la pratique sécuritaire d’activités hivernales dans le contexte de la pandémie.

Messages clés

  • L’hiver est une période propice à l’isolement et à la sédentarité, qui peuvent être durement vécus, spécialement en contexte de pandémie.
  • En contexte hivernal et de pandémie, il est important d’encourager le transport actif et la pratique d’activités extérieures, car ceux-ci ont de nombreux bénéfices sur la santé physique et mentale.
  • Il est recommandé que les parcs et espaces verts soient maintenus ouverts, car ils seront particulièrement prisés par la population cette année. Il est important que les activités qui y seront proposées soient inclusives, accessibles et sécuritaires pour un maximum de retombées positives, notamment chez les populations défavorisées.
  • Pour que les parcs urbains et les espaces verts demeurent invitants durant tout l’hiver, ils doivent offrir une diversité d’activités, d’animations et d’aménagements compatibles avec la saison froide et les consignes sanitaires.
  • Une bonne planification de l’accès, de l’utilisation et de l’entretien des infrastructures de transport actif facilite le respect des consignes sanitaires dans les rues, les parcs et les espaces verts urbains.
  • La planification des activités de déneigement et de déglaçage doit être perfectionnée à la lumière des changements dans les modes et les habitudes de déplacement des gens et en vertu d’une utilisation accrue des parcs et espaces verts urbains.
COVID-19 et saison hivernale : favoriser le transport actif et la pratique d’activités extérieures

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: