Portrait de l'environnement bâti et de l'environnement des services : région sociosanitaire (RSS) de la Montérégie

Caractéristiques d’un environnement favorable à la saine alimentation ou à un mode de vie physiquement actif

  • Plus de la moitié (56 %) de la population de la RSS de la Montérégie habite des AD où la diversification des affectations des sols est importante ou moyennement importante, ce qui est légèrement supérieur à l’ensemble de la province (52 %).
  • Un peu plus de la moitié (52 %) de la population habite des secteurs où la végétation est abondante, ce qui est très semblable à l’ensemble du Québec (46 %).
  • La plupart des habitants (77 %) de la RSS de la Montérégie résident à moins de 1000 mètres d’un parc ou d’un espace vert, ce qui est légèrement supérieur à l’ensemble du Québec (70 %).
  • Un peu moins de la moitié de la population de la RSS de la Montérégie est localisée à moins de 1000 mètres d’au moins un restaurant-minute (46 %), ce qui est moins élevé que pour le Québec en général (55 %).

Caractéristiques d’un environnement moins favorable à la saine alimentation ou à un mode de vie physiquement actif

  • La majorité (61 %) de la population de la RSS de la Montérégie habite des AD caractérisées par une densité résidentielle faible ou même très faible.
  • Une proportion importante (59 %) de la population de la Montérégie habite des AD caractérisées par une connexité faible (32 %) ou moyennement faible (27 %) du réseau routier alors que cette proportion est de 54 % pour l’ensemble du Québec.
  • La majorité de la population de la Montérégie (61 %) habite des AD caractérisées par un potentiel piétonnier faible (30 %) ou moyennement faible (31 %) comparativement à 51% de la population de l’ensemble du Québec.
  • Seulement 17 % de la population de la RSS de la Montérégie est localisée à moins de 1000 mètres d’un sentier comparativement à 39 % de la population de l’ensemble du Québec.
  • La majorité (56 %) de la population de la RSS est localisée à plus de 1000 mètres d’une infrastructure à caractère récréatif, ce qui est semblable à l’ensemble du Québec (59 %).
  • Une majorité de la population de la RSS de la Montérégie est localisée à plus de 1000 mètres d’un commerce d’alimentation (70 %) alors que plus de la moitié de la population de la RSS de la Montérégie est localisée à moins de 1000 mètres d’au moins un dépanneur (60 %).

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-65696-8

ISBN (imprimé): 

978-2-550-65695-1

Notice Santécom: