Potentiel piétonnier et utilisation des modes de transport actif pour aller au travail pour la région sociosanitaire de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : état des lieux et perspectives d'interventions

Faits saillants :

  • Aucun secteur de la région sociosanitaire (RSS) de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine n'est caractérisé par un potentiel piétonnier de moyen-fort à fort. Près de la moitié des secteurs (54,5 %) de la RSS de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine sont caractérisés par un faible potentiel piétonnier.
  • 6,9 % de la population de 15 ans et plus de la RSS de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine utilise la marche comme mode de transport pour aller au travail comparativement à 6,6 % pour l'ensemble du Québec.
  • Seulement 0,6 % de la population de la RSS de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine utilise le vélo comme mode de transport pour aller au travail comparativement à 1,4 % pour l'ensemble du Québec.
  • Seulement 0,6 % de la population de la RSS de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine utilise le transport en commun comme mode déplacement pour se rendre au travail comparativement à 12,6 % pour l'ensemble du Québec.
  • Pour la RSS de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, il n'existe pas d'association significative entre le potentiel piétonnier des secteurs et l'utilisation de la marche, du vélo et du transport en commun comme modes de transport pour aller au travail.
  • Pour quelques secteurs de la RSS (ex. : Gaspé, Chandler), des interventions prometteuses peuvent favoriser la création d'environnements bâtis plus favorables aux transports actifs telles que l'aménagement de noyau municipal plus dense et l'amélioration de l'offre de transport collectif. Pour les secteurs ruraux, le réaménagement des traversées d'agglomération peut favoriser un transport actif et sécuritaire.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-73154-2

ISBN (imprimé): 

978-2-550-73153-5

Notice Santécom: