Portrait de l'environnement bâti et de l'environnement des services : région sociosanitaire (RSS) de Montréal

Caractéristiques d’un environnement favorable à la saine alimentation ou à un mode de vie physiquement actif

  • Pour la RSS de Montréal la densité moyenne est de 35,8 unités à l’hectare. Une densité supérieure à l’ensemble des régions urbaines du Québec qui se situe à 21 unités à l’hectare.
  • Pour la RSS de Montréal, la densité moyenne est de 69,7 intersections au km2. Une densité supérieure à la moyenne québécoise qui elle se situe à 56,5 intersections au km2.
  • 50 % de la population de la RSS de Montréal habitent des secteurs ayant un fort potentiel piétonnier comparativement à 24 % pour le Québec.
  • Plus de la moitié de la population de la RSS de Montréal habite des secteurs où la proportion des logements construits avant 1946 est élevée et moyenne élevée (51 %) comparativement à 25 % pour l’ensemble du Québec.
  • La plupart des habitants (93 %) de la RSS de Montréal sont à moins de 1000 mètres d’un parc ou d’un espace vert comparativement à 70 % pour l’ensemble du Québec.

Caractéristiques d’un environnement moins favorable à la saine alimentation ou à un mode de vie physiquement actif

  • Près de la totalité de la population de la RSS de Montréal est localisée à moins de 1000 mètres d’au moins un dépanneur (91 %) comparativement à 65 % pour le Québec.
  • Plus de la moitié de la population de la RSS de Montréal est localisée à moins de 1000 mètres d’au moins un restaurant-minute (82 %) comparativement à 55 % pour le Québec.
  • L’indice de l’environnement alimentaire montre un score de 0,72 c’est-à-dire que l’environnement alimentaire de la RSS est composé essentiellement de commerces de types dépanneurs et restaurants-minute.
  • Une proportion importante de la population habite des secteurs où la mixité de l’utilisation du sol est faible.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-65837-5

ISBN (imprimé): 

978-2-550-65836-8

Notice Santécom: