What impact does missing Québec data have on national HIV surveillance data?

Quel impact aurait l’envoi de données québécoises manquantes sur la surveillance canadienne du VIH?

Communication affichée présentée au congrès ISSTDR, Québec, Canada

Thème

Afin de permettre la surveillance du VIH à l’échelle du Canada, les différentes provinces et territoires transmettent les données générées par leurs programmes de surveillance de l'infection aux autorités fédérales. L'entente pour la transmission des données du Québec ne prévoit présentement pas d'information sur les catégories d’exposition au VIH (homme ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, utilisation de drogue par injection, origine d’un pays endémique pour le VIH, etc.).

Nous analysons ici l'impact qu'aurait l'envoi de cette information sur les mesures de l'importance relative de chaque catégorie d'exposition au Canada.

Public cible

Une révision de l'entente actuelle sur la transmission des données québécoises vers les autorités fédérales étant prévue, les données présentées ici permettront aux décideurs québécois et fédéraux de juger de la pertinence d'inclure la variable en question dans les fichiers transmis pour la surveillance canadienne du VIH.

Faits saillants

Avec des données canadiennes plus complètes, incluant la catégorie d'exposition des cas du Québec, les mesures de la contribution de chaque catégorie d'exposition dans l'épidémie du VIH au Canada seraient assurément plus valides et plus représentatives de la réalité.

Fichier(s): 

Rédigée par : 

Kristina Lalonde Tomas, Raphaël Bitera, Michel Alary, Micheline Fauvel, Raymond Parent, Diane Sylvain, Maureen Hastie, Christiane Claessens, Jessica Halverson, Chris Archibald

Catégorie(s):