Vaccination

  • 7 janvier 2013

    Thème

    Cet avis du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) porte sur le programme de vaccination contre les virus du papillome humain (VPH). Il comprend une mise à jour des connaissances et des recommandations émises par un groupe d’experts.

    Public cible

    Rédigé d’abord à l’intention des décideurs au sein du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, le rapport est également pertinent pour tous les intervenants, chercheurs ou gestionnaires qui s’intéressent à la prévention des maladies causées par les VPH, aux stratégies de vaccination ainsi qu’aux études économiques dans le domaine de la santé.

    Faits saillants

    Un programme de vaccination contre le virus du papillome humain (VPH) est offert...

  • 24 novembre 2011

    Comité sur l’immunisation du Québec

    Rédacteurs : Ève Dubé, Bernard Duval, Vladimir Gilca et Patricia Goggin

    Thème

    Publié en 2007, le présent rapport s’intéresse à la problématique de la prévention des maladies attribuables aux virus du papillome humain (VPH). Il est divisé en deux parties :

    • un résumé exécutif soulignant les principaux éléments de la problématique et énonçant les recommandations du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ);
    • une synthèse détaillée des connaissances.

    Sans occulter les autres maladies causées par le VPH, le rapport se concentre sur la prévention du cancer du col utérin.

    Public cible

    Le rapport devrait intéresser principalement les intervenants, chercheurs et...

  • 29 septembre 2011

    Les vaccins que je recommande à mes patientes sont-ils sécuritaires?

    Plusieurs personnes sont inquiètes des effets secondaires possibles des vaccins contre le VPH. Avec plus de 80 millions de doses distribuées dans le monde pour les deux vaccins préventifs, nous pouvons déclarer que leur profil de sécurité est excellent.

    Voici des messages pertinents à communiquer à vos patients en vue de mieux distinguer les mythes de la réalité avec eux.

    Les vaccins peuvent-ils donner la maladie? 

    Les vaccins sont basés sur une particule des VPH, la protéine L1, et non pas sur le virus en entier. Cette protéine est en fait une reproduction d’une composante de l’enveloppe du virus. Le vaccin lui-même ne contient donc pas de virus ou de matériel génétique qui...

  • 8 novembre 2010

    Comité sur l’immunisation du Québec

    Rédacteurs : Chantal Sauvageau et Vladimir Gilca

    Thème

    Cet avis présente les recommandations du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) quant à la pertinence d’élargir l’accès à la vaccination gratuite contre les virus du papillome humain (VPH) aux femmes âgées de 18 ans et plus.

    L’évaluation porte plus précisément sur trois groupes :

    • les femmes infectées par le VIH;
    • les femmes immunosupprimées et
    • les femmes fréquentant les refuges.

    L’avis analyse également la situation d'autres groupes pouvant présenter des risques particuliers liés aux VPH.

    Public cible

    Rédigé à la demande du ministère de la Santé et des Services...

Pages

Souscrire à Vaccination