Sexting : comportement répandu chez les jeunes

Marie-Claude vous propose un article sur un comportement répandu chez les jeunes

Sexually explicit cell phone messaging associated with sexual risk among adolescent 
L’envoi de messages-textes sexuellement explicites associés avec les comportements sexuels à risque chez les adolescents  [Traduction libre]
Rice, E., Rhoades, H., Winetrobe, H., et al. | Paru en octobre 2012 dans Pediatrics, volume 130, numéro 4, pages 667-673.

Les nouvelles technologies de communication transforment les relations humaines, incluant la sexualité. Une étude effectuée à Los Angeles a évalué le sexting  (en français : envoyer des sextos) chez les adolescents et le lien entre cette pratique et les comportements sexuels à risque. Le sexting consiste en fait en l’échange de messages-textes ou de photos sexuellement explicites par téléphone.

L’équipe de recherche américaine a questionné 1 839 étudiants âgés entre 12 à 18 ans ; 15 % de ceux qui avaient un accès à un téléphone cellulaire (95 % des jeunes répondants) avaient déjà envoyé un sexto.

Les adolescents qui avaient déjà envoyé un sexto étaient plus enclins à déclarer être actifs sexuellement et à affirmer être d’orientation homosexuelle, bisexuelle ou à s’identifier comme transgenre. Les répondants de l’échantillon ayant déclaré que leur plus récente relation sexuelle avait été non protégée étaient deux fois plus enclins à avoir envoyé dessextos.

Aux yeux des chercheurs, le sexting serait donc associé à des comportements sexuels à risque chez les adolescents. Ils recommandent en ce sens aux cliniciens d’aborder le sujet en prévention des ITSS et des grossesses non désirées.

Consultez le résumé de cet article

Voir la plateforme complète de veille de l'Unité ITSS

Rédigée par : 

Marie-Claude Drouin

Catégorie(s):