La Montérégie choisit d’inverser la tendance : des initiatives dans l’action

En étudiant les services de dépistage et de traitement des ITSS, le constat montérégien reflète celui de bien d’autres régions du Québec : certaines populations sont moins bien desservies, particulièrement celles présentant des problématiques de santé plus complexes (jeunes, HARSAH, UDI, etc.).

À la lumière du portrait dressé dans le rapport Épidémie d’infections transmissibles sexuellement et par le sang – Inversons la tendance ! rédigé par Dre Jocelyne Sauvé, la directrice générale de santé publique de la Montérégie, la région n’a pas hésité à entrer dans l’action et à se mobiliser pour faire plus, pour faire mieux.

Cet éloquent rapport ainsi que la tenue de la Journée montérégienne de santé publique sur le thème des ITSS ont mobilisé les troupes régionales en vue d’améliorer leur contribution à la lutte. Les paliers local et régional se sont alors donné la main pour intensifier leurs actions. De belles initiatives sont nées.

Ainsi, des gestionnaires, des professionnels de la santé et des intervenants communautaires du réseau ont travaillé ensemble à mettre sur pied un impressionnant éventail d’activités :

  • Formation d’infirmières et offre de services dans des milieux cliniques jusqu’alors moins impliqués dans le dépistage, que ce soit des GMF, des cliniques jeunesse ou des services généraux de CSSS;
  • Développement d’une ordonnance collective pour le traitement de la chlamydiose et de la gonorrhée;
  • Élargissement des critères d’admission en clinique jeunesse de manière à joindre davantage de jeunes âgés entre 18 et 24 ans;
  • Consolidation des services offerts par les SIDEP grâce à la mise en place de nouveaux corridors de services, notamment en ce qui concerne le suivi des personnes atteintes d’hépatite C;
  • Offre de services préventifs destinés aux travailleuses du sexe.

Bien que ces avancées soient importantes pour la région, la plupart des ITSS continuent leur progression. La bataille n’est donc pas encore gagnée et les intervenants de la Montérégie ont bien l’intention de la poursuivre.

Pour avoir plus de détails sur les services en Montérégie, visitez leur site extranet sur les ITSS extranet.santemonteregie.qc.ca/sante-publique/maladies-infectieuses/mi-itss/jmsp-itss.fr.html.

Rédigée par : 

France Janelle, médecin-conseil dans l’Équipe des maladies transmissibles de la Direction de santé publique de la Montérégie

Catégorie(s):