L’INSPQ et ses partenaires évaluent l’efficacité vaccinale contre la variole simienne

En 2022, une épidémie de variole simienne a eu lieu dans plusieurs pays, incluant le Canada. Montréal a été l’un des endroits les plus touchés au début de cette épidémie. Au total, 524 cas de variole simienne ont été déclarés dans la province (octobre 2022). Ces cas ont été principalement diagnostiqués chez des hommes cis ou trans, gais, bisexuels ou queer (GBTQ+) et autres hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH).

La forte réduction du nombre de nouveaux cas de variole simienne repose sur la vaccination, mais également sur la mobilisation importante des communautés d’hommes GBTQ+ et HARSAH afin de limiter la transmission du virus. En juin 2022, la Direction régionale de santé publique de Montréal a commencé à offrir une première dose de vaccin contre la variole simienne avec le vaccin Imvamune pour les personnes les plus à risque d’exposition au virus (environ 30 000 doses administrées dans la province). Depuis le 6 octobre 2022, plus de 7 000 secondes doses ont été administrées.

Il y a peu de données actuellement disponibles sur l’efficacité d’une ou deux doses de ce vaccin. Ainsi, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) collabore avec le Centre de Recherche du CHU de Québec - Université Laval pour évaluer l’efficacité du vaccin Imvamune. Une étude cas-témoins démarre auprès des personnes ayant eu un test diagnostique de variole simienne, peu importe que le résultat ait été positif ou négatif.

Ce projet se fait en collaboration avec la Direction régionale de santé publique de Montréal et RÉZO, organisme communautaire montréalais spécialisé en santé des hommes GBTQ+.

En plus de contribuer à l’amélioration des connaissances scientifiques concernant l’efficacité du vaccin Imvamune, les données de cette étude aideront à :

  • Mieux comprendre la performance du vaccin;
  • Mieux informer les communautés affectées;
  • Orienter la prise de décision concernant les futures recommandations vaccinales liées à la variole simienne si d’autres éclosions émergeaient dans le futur.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec une personne de l’équipe de projet à l’adresse courriel suivante : [email protected]

Productions de l’INSPQ sur la variole simienne

Partenaire communautaire 

Autres liens pour plus d’information

 

Projet financé par le ministère de la Santé et des Services sociaux
Projet approuvé par le CÉR du CHU de Québec (numéro : 2023-6700)

L'équipe de projet
Efficacité vaccinale-Variole Simienne
CRCHU de Québec-Université Laval
Centre de recherche 2400, d'Estimauville
Québec (Québec), G1E 7G9
[email protected]

Rédigée par : 

L’équipe de projet Efficacité vaccinale - Variole Simienne

Catégorie(s):