IPPAP et nouvelles technologies

Geneviève Boily, infirmière clinicienne à la DSP de Montréal, a décidé de mettre à profit les médias sociaux et la popularité des sites de rencontres sur le Web pour accroître l’efficacité de la notification des partenaires, particulièrement auprès de clientèles à risque de contracter une ITSS.

Interviewée en marge du 12e Symposium des infirmières sur le VIH/Sida, elle nous livre ses conclusions sur cette expérience qui mise sur de grands courants de société.

 

 

Nouvelles technologies et notification des partenaires

Catégorie(s):