Augmentation des cas de syphilis congénitale

Appel à la vigilance

Pour la première fois depuis la mise en place du registre, le Québec a enregistré six cas de syphilis congénitale en une année pour 2021. Depuis le début de l’année 2022, deux nouveaux cas ont été déclarés et d’autres sont en investigation. La Direction de la prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang du ministère de la Santé et des Services sociaux a émis l’appel à la vigilance sur l’augmentation des cas de syphilis congénitale à l’intention des professionnels(elles) de la santé qui offrent le dépistage et le traitement des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

Cet appel à la vigilance présente l’état de la situation de la syphilis congénitale et de la syphilis infectieuse chez les femmes au Québec. Un rappel des indications de dépistage de la syphilis est aussi proposé, ainsi que des recommandations concernant le dépistage, le traitement et le suivi d’une infection à la syphilis, en résumé :

  1. Dépister la syphilis chez les femmes en âge de procréer; en présence de facteurs de risque ou si la personne en fait la demande.
  2. Dépister la syphilis chez les personnes enceintes; lors du bilan prénatal, à répéter en présence de facteurs de risque chez la personne enceinte et son partenaire, effectuer une recherche de résultat de dépistage des ITSS à l’accouchement.
  3. Intervenir et traiter toutes les personnes infectées; traiter et réaliser un suivi sérologique selon le guide d’usage optimal ITSS_Syphilis_WEB_FR.pdf (inesss.qc.ca).
  4. Soutenir toutes les personnes atteintes pour la notification de leurs partenaires; identifier les partenaires sexuels à joindre en portant une attention particulière aux personnes enceintes ou aux femmes en âge de procréer. Des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes peuvent également avoir des partenaires féminins.
  5. Intervenir auprès des partenaires asymptomatiques; dépister tous les partenaires des 90 derniers jours et offrir d’emblée le traitement de la syphilis.
  6. Intervenir auprès des nouveau-nés exposés ou infectés; traiter et réaliser un suivi sérologique selon le guide d’usage optimal. Inclure la syphilis congénitale dans le diagnostic différentiel.
  7. Déclarer promptement la syphilis; les dirigeants d’un laboratoire ou d’un département de biologie médicale et les médecins doivent déclarer tous les cas à la Direction de santé publique de leur région. Les informations demandées aux médecins sont requises pour préciser le stade de l’infection.

L’implication des professionnels(elles) de la santé est essentielle pour limiter la transmission de la syphilis et contribuer à l’élimination de la syphilis congénitale.

Consultez l’appel à la vigilance pour plus de détails.

Fichier(s): 

Rédigée par : 

Ministère de la Santé et des Services Sociaux