Analyses de laboratoire et dépistage de la syphilis : nouvel avis du CALI

Dans le cadre de la mise à jour du Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), le Service de lutte contre les ITSS du MSSS a mandaté l'INSPQ pour réviser la littérature et formuler des recommandations concernant les analyses de laboratoire liées au dépistage de la syphilis.

Ce travail a été mené par le Comité sur les analyses de laboratoire en lien avec les ITSS (CALI) de l’Institut. L'avis qui en résulte décrit l’analyse de biologie médicale recommandée pour le dépistage de la syphilis et présente les algorithmes de détection et de confirmation sérologique mis à jour en 2014. Les faits suivants y sont notamment traités :

  • Le spécimen utilisé pour le dépistage de la syphilis est le sang, prélevé par ponction veineuse, dans le but d'effectuer une sérologie.
  • La période fenêtre pour la syphilis est de trois mois, peu importe le type de test utilisé au laboratoire (tréponémique ou non-tréponémique).
  • L'analyse de biologie médicale recommandée pour le dépistage de la syphilis est une sérologie, soit par un test non tréponémique (RPR) ou par un test tréponémique (EIA/CIA). En présence de résultat réactif à l'épreuve initiale, des analyses complémentaires seront effectuées selon les algorithmes en vigueur.

Cet avis est le premier d’une série de cinq à paraître sur les analyses de laboratoires recommandées pour le dépistage des ITSS.

Rédigée par : 

Annick Trudelle

Catégorie(s):