Jeunes en difficulté : formation sur mesure et gratuite!

La prévention, le dépistage et le counseling liés aux ITSS doivent être adaptés aux clientèles particulières que sont les jeunes en difficulté. Fort heureusement, l'INSPQ offre une formation gratuite sur le sujet qui s'adresse aux éducateurs et gestionnaires des centres jeunesse, des CI(U)SSS et des groupes communautaires.

Sexualité et drogues chez les jeunes en difficulté - Des repères pour mieux intervenir

Les ITSS ne cessent d’augmenter au Québec, particulièrement chez les jeunes. Ce n’est pas tout, selon le Portrait 2013 des infections transmissibles sexuellement et par le sang au Québec, les ITSS sont beaucoup plus fréquentes chez les jeunes en difficulté que chez les jeunes en général. Par exemple, parmi les jeunes âgés de 14 à 17 ans hébergés dans les centres jeunesse et ayant déjà eu des relations sexuelles, 18 % des filles et 3,4 % des garçons auraient reçu au moins un diagnostic d’ITSS. Chez les jeunes de 15 à 17 ans de la population en général, cette proportion est de 1.3 % chez les filles et de 0,4 % chez les garçons.

Par ailleurs, six fois plus de jeunes dans les centres jeunesse présentent un problème de consommation abusive d’alcool ou de drogues nécessitant une intervention par rapport aux jeunes Québécois du 5e secondaire, soit 60 %, contre 10 %. 

Enfin, selon une étude de l’Association canadienne pour la santé des adolescents réalisée en 2006, un grand nombre d’adolescents afficheraient des comportements sexuels à risque. Or, chez les jeunes en difficulté, les facteurs de risque liés à la sexualité sont amplifiés par les faits suivants :

  • L’âge précoce à la première relation sexuelle
  • Les partenaires sexuels multiples
  • Le nombre de partenaires sexuels occasionnels
  • Les agressions sexuelles
  • Les activités de prostitution

Notre formation de deux jours permet d’intervenir efficacement auprès de ces jeunes. Elle pousse les intervenants à se questionner sur les valeurs qui orientent leur pratique et à réfléchir sur l’importance du dialogue avec les jeunes. Cette formation permet également d’actualiser leurs connaissances et, au besoin, de modifier leurs interventions afin d’influencer les adolescents en difficulté. But avoué : participer au changement des comportements sexuels chez les jeunes et les responsabiliser quant à leur consommation d’alcool et de drogues.

Cette formation s’adresse principalement aux :

  • Éducateurs et gestionnaires des centres jeunesse du Québec, des CI(U)SSS ainsi que des organismes communautaires

 

Pour en savoir davantage, consultez le Répertoire des Programmes nationaux de formation sur les ITSS et sur les stratégies d'intervention auprès des populations vulnérables

Rédigée par : 

Espace ITSS

Catégorie(s):