1
2
3
4
5
  • 31 août 2018

    En 2016, chaque jour, 6 Canadiens ont été infectés par le VIH.

    Heureusement, dans les pays développés comme le Canada, la mortalité liée au VIH est maintenant moindre qu’il y a quelques décennies. Somme toute, 63 110 Canadiens vivraient avec l’infection par le VIH (donnée de 2016).

    Suite à une initiative du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida  (ONUSIDA) et de l’Organisation mondiale de la santé, l’ensemble des pays est invité à estimer l’incidence et la prévalence du VIH sur leur territoire, afin d’abord de surveiller l’épidémie, mais aussi pour guider les programmes de prévention et contrôle. L’objectif mondial est le suivant, d’ici 2020 :

    • 90% des personnes vivant avec l’infection par le VIH connaîtront leur statut;
    • 90% des personnes infectées qui connaissent leur statut suivront un traitement antirétroviral;
    • 90% des personnes sous thérapie antirétrovirale auront une charge virale indétectable.

    Dans le but d’éradiquer la menace de santé publique que cause le sida d’ici 2030.

  • 24 août 2018

    Le congrès « La santé mentale et les dépendances » : une opportunité de formation continue.

    Le succès de la lutte contre les ITSS repose sur une approche intégrée, qui permet de cibler et d’intervenir sur certains facteurs souvent communs aux diverses ITSS. De développer ses connaissances en matière de dépendance et de santé mentale, par exemple, permet d’augmenter l’accessibilité aux soins et services des populations vulnérables, offrant du même coup une opportunité d’aborder les enjeux de santé sexuelle ou de pratiques de consommation de drogues à risque réduits avec des usagers qui n’auraient peut-être pas consulté un professionnel de la santé à ce sujet.

    Ainsi, l’activité qui vous est ici présentée permettra aux participants d’acquérir ou de développer des connaissances supplémentaires à l’égard du suivi des usagers présentant un trouble d’usage de substance, un trouble de santé mentale ou un trouble concomitant.

  • 26 juillet 2018

    Le Protocole de contraception du Québec, produit par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient tout juste d’être mis à jour! Il s’agit d’un document de référence élaboré pour guider la pratique des infirmières autorisées à initier, ajuster ou renouveler la contraception hormonale et le stérilet et prescrire la contraception d’urgence conformément au Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière et un infirmier.

  • 20 juillet 2018

    Agir contre l’hépatite: dépister, traiter

    La Journée mondiale contre l’hépatite se tiendra le 28 juillet prochain. Chaque année à cette date, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lance une campagne pour prévenir la transmission des virus de l’hépatite et les conséquences qui y sont associées. Cette année, l’OMS appelle les acteurs à intensifier les efforts pour atteindre l’objectif d’élimination de l’hépatite virale, en mettant particulièrement de l’avant le dépistage et le traitement.

  • 13 juillet 2018

    Mycoplasma genitalium

    Mycoplasma genitalium est une bactérie causant une infection transmissible sexuellement (ITS). Cette ITS est de plus en plus fréquemment détectée à l’échelle mondiale, mais sa prévalence au Québec et ses caractéristiques épidémiologiques sont inconnues. Une proportion non négligeable des cas sont asymptomatiques; lorsque des symptômes sont présents, ceux-ci sont variables et non spécifiques, causant des manifestations cliniques similaires aux infections à Chlamydia trachomatis et à Neisseria gonorrhoeae. Il s’agit d’un microorganisme avec un taux élevé de résistance aux macrolides et une résistance émergente aux fluoroquinolones, ce qui suscite de l’inquiétude.

Pages

S'abonner à