Dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) auprès des jeunes à Montréal

Une « initiative Blitz » à connaître

Les gestionnaires et les professionnels du territoire du CSSS Jeanne-Mance (devenu CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal) s’inquiètent du taux d’infections à chlamydia et gonocoque particulièrement élevé et en augmentation depuis 2007 chez les jeunes. S’ajoutent la baisse de fréquentation de la clinique jeunesse par les plus jeunes, la quasi-absence d’intervention en matière de santé sexuelle en milieu scolaire et la méconnaissance des jeunes concernant les ITSS.

« L’initiative Blitz », conçue et mise en œuvre en 2013, tente de remédier à la situation. Il s’agit d’une offre annuelle et rapide de dépistage dans divers milieux pour joindre les jeunes, les sensibiliser ainsi que leurs milieux aux ITSS et accroître l’accès au dépistage des ITSS. Pour y arriver, logistique oblige, les gestionnaires et les professionnels doivent mobiliser de manière ponctuelle des acteurs à l’interne et à l’externe du CIUSSS. Pour convaincre les jeunes de participer à l’initiative, ils doivent utiliser des façons de faire qui tiennent compte de leurs besoins.

Pour en savoir plus, nous vous suggérons l’article Le dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) sous l’œil de la promotion de la santé : « l’initiative Blitz » à Montréal publié récemment dans la revue Santé publique. Il illustre le bien-fondé de recourir à des stratégies de promotion de la santé pour améliorer les services plus près des besoins des jeunes, des acteurs concernés et des conditions imposées par l’environnement.

De plus, des informations complémentaires sur les composantes et les activités de l’initiative se trouvent dans le document : « Modèle logique de l’initiative : Réduction des ITSS chez les jeunes de 15 à 24 ans sur le territoire du site Jeanne-Mance dans le CIUSSS Centre-Sud-de l’Île de Montréal ».

Cette initiative a été retenue en 2014 et documentée pour son potentiel d’innovation et d’apprentissage dans le cadre d’une démarche de la Table de coordination nationale de santé publique visant à faire des gains, notamment en ITSS. D’autres régions peuvent s’en inspirer.

Fichier(s): 

Rédigée par : 

Monique Imbleau - INSPQ, Unité des ITSS

Catégorie(s):