Article

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 6 février 2013

    Les activités de surveillance des éclosions d’origine hydrique ont permis de faire des bilans périodiques depuis 1989. Ce texte présente des statistiques issues de l’analyse des données d’éclosions des maladies d’origine hydrique de janvier 2010 à décembre 2011. Les éclosions sont colligées en jumelant trois sources de données indépendantes : les signalements reçus par les directions de santé publique (DSP), le registre « ÉCLOSIONS » du fichier des maladies à déclaration obligatoire (MADO) ainsi que le registre des toxi-infections alimentaires du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). La méthodologie utilisée est présentée dans le rapport qui couvre la période 2005 à 20071 et elle n’a pas été modifiée par la suite.

  • 13 novembre 2012

    Bien que l’évaluation d’impact sur la santé (EIS) ait fait ses preuves sur la scène internationale pour anticiper les effets potentiels d’une politique ou d’un projet sur la santé et pour influencer la prise de décision, peu d’expériences en ont fait la démonstration à l’échelle québécoise. À partir de la réalisation d’une EIS portant sur un projet d’aménagement de quartier domiciliaire à Acton Vale (Québec, Canada), cet article fera la démonstration que l’EIS collaborative peut être adaptée à la scène municipale québécoise.

    Pour arriver à cette fin, nous présenterons un résumé des impacts potentiels du projet sur la santé et la qualité de vie, tel que mis en lumière par l’EIS. Ensuite, par le suivi des recommandations et l’appréciation de la démarche par les autorités...

  • 8 juillet 2012

    Plusieurs cas d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) et au dioxyde d’azote (NO2) ont été répertoriés dans les arénas du Québec et d’ailleurs, et ce, depuis plusieurs années.Ces intoxications sont causées principalement par le désajustement d’équipement à combustion, telle la surfaceuse, et par l’absence de détecteurs de gaz signalant le danger.

    Cet article vise à décrire une démarche d’intervention réalisée par la Direction de santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec auprès des gestionnaires d’arénas afin de sensibiliser ces derniers à l’importance d’avoir un programme de surveillance de la qualité de l’air dans leur établissement et d’en dégager des leçons et des perspectives nouvelles afin de réduire le nombre d’intoxications au CO et NO...

  • 14 février 2012

    La toxicité du plomb est reconnue, même à de très faibles niveaux d’exposition. Les enfants sont particulièrement vulnérables au plomb, notamment quant à ses effets délétères sur le développement du système nerveux central3. Les jeunes enfants s’exposent habituellement de façon plus importante que les adultes au plomb. En effet, le fait de porter leurs mains ou différents objets à leur bouche ainsi que leur proximité aux sources de poussières (par leur petite taille et les déplacements au sol) peuvent favoriser leur exposition par l’ingestion ou l’inhalation de plomb...

  • 11 octobre 2011

    L’enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS), menée par Statistique Canada en partenariat avec Santé Canada et l’Agence de la santé publique du Canada, est l’enquête la plus exhaustive réalisée au Canada pour obtenir des mesures directes sur la santé. Cette enquête a été conçue de manière à être représentative de la population canadienne; elle consiste à recueillir des renseignements sur l’état de santé en général et sur les modes de vie des Canadiens au moyen d’entrevues et de mesures physiques directes (par exemple, le poids et la taille des sujets). Les résultats de cette enquête permettront de fournir de l’information sur des maladies chroniques et infectieuses, la condition physique, la nutrition et d’autres facteurs qui influencent la santé.

    Dans leur quotidien...

  • 15 juin 2011

    En février 2006, le Bulletin d’information en santé environnementale (BISE) publiait un article intitulé : Le radon dans l’environnement intérieur : état de la situation au Québec, qui résumait notamment les résultats des travaux réalisés par un groupe de travail de l’Institut national de santé publique (INSPQ) mandaté pour faire le point sur cette problématique (Dessau et al., 2004). Par le biais d’une analyse de risque basée sur un modèle mathématique conçu par le Committee on the Biological Effects of Ionizing Radiation (BEIR VI), les auteurs ont évalué l’impact de différents scénarios d’intervention sur la mortalité par cancer du poumon. Par la suite, ils ont...

  • 15 juin 2011

    Le concept de communauté de pratique est souvent évoqué pour décrire des groupes professionnels, notamment quand les apprentissages ou le développement des ressources humaines sont en cause. Dans le cadre récent d’une étude de besoins ciblant certaines compétences des professionnels régionaux en santé environnementale, nous nous sommes interrogées sur l’existence, ou non, d’une communauté de pratique en santé environnementale. La présence d’un tel regroupement pourrait en effet influencer les modalités d’accompagnement et de développement des compétences de ces professionnels.

    Récemment, une enquête auprès de directions régionales de santé publique (DSP) a abordé différentes dimensions du travail de santé environnementale en lien avec les études d’impact et les évaluations...

  • 9 février 2011

    De par sa nature, la santé environnementale implique une diversité d’acteurs provenant de disciplines et de secteurs d’activités différents. Les décideurs, la population, les professionnels de santé environnementale et de santé publique, les partenaires des secteurs des transports, de l’éducation, des affaires municipales sont autant de groupes que l’on peut vouloir rejoindre. Qu’il s’agisse de les informer, les sensibiliser, les former, les impliquer ou les amener à collaborer entre eux, on vise au final à leur partager des connaissances. Comment s’y prendre pour s’assurer que ces connaissances soient utilisées par les groupes visés? Et comment aider...

  • 9 février 2011

     Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), pesticides, plomb dans l’eau potable, risques industriels, pollution atmosphérique, communication du risque, décontamination du mercure, voici quelques-uns des thèmes qui ont été traités depuis près de 20 ans lors de rencontres périodiques d’acteurs du domaine de la santé environnementale, mieux connues sous le nom des « Ateliers de santé environnementale » (ASE).

    Ce court texte dresse dans un...

  • 9 février 2011

    Si la qualité de l’air extérieur est en France relativement médiatisée, celle de l’air intérieur reste un problème de santé publique encore peu connu du grand public mais dont les médias se sont récemment saisis. Pourtant, on estime que la population passe 70 % à 90 % de son temps dans des environnements clos (transports, logements, lieux de travail…). Le temps passé en intérieur peut être plus élevé à certains âges de la vie (nourrissons, enfants, personnes âgées) ou dans certaines situations (maladie notamment). L’enjeu de santé publique n’est donc pas anodin, d’autant que de récentes études menées par l’Observatoire de la...

Pages

Souscrire à Article