Études âge-période-cohorte sur la consommation excessive d’alcool chez les jeunes Québécois

Description du projet :

La consommation excessive des jeunes mérite une attention particulière. Ce mode de consommation est plus fréquent chez les jeunes adultes que dans les autres groupes de la population (Statistique Canada, 2010). La consommation excessive est associée à des traumatismes intentionnels, c’est-à-dire à la violence interpersonnelle et aux suicides (WHO, 2011). La diminution des habiletés psychomotrices qui accompagnent une alcoolémie élevée peuvent résulter en accidents de la route, chutes, noyades et empoisonnements (WHO, 2011). L’alcoolémie élevée est aussi un facteur de risque de l’intention de s’engager dans des relations sexuelles non protégées (Rehm et collab., 2011).

La présente étude vise à dresser un portrait global de la consommation excessive chez les jeunes québécois qui boivent de l’alcool. Plus spécifiquement, elle poursuit les objectifs de : 1) décrire la consommation excessive d’alcool des jeunes en 2011-2012 ; 2) identifier à quel âge les jeunes hommes et jeunes femmes sont les plus susceptibles de consommer de façon excessive ; 3) décrire l’évolution de la consommation excessive des jeunes durant la période allant de 2000 à 2012 ; 4) vérifier si la consommation excessive est un phénomène de cohorte, c’est-à-dire si elle varie selon l’année de naissance indépendamment de l’âge ou de la période.

L’étude s’intéresse aux jeunes âgés de 12 à 35 ans afin de documenter l’évolution de la consommation excessive d’alcool dès l’initiation à ce comportement. Les analyses portent sur des groupes d’âge de deux ans et les proportions sont rapportées aux buveurs dans la dernière année. La définition de la consommation excessive correspond au fait d’avoir bu cinq verres ou plus en une même occasion au moins douze fois au cours de l’année précédant l’enquête (Statistique Canada, 2011). Les données ont été tirées de la portion québécoise des enquêtes générales sur la santé menées par Statistique Canada : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) : cycles 1.1 (2000-2001), 2.1 (2003), 3.1 (2005), 2007-2008, 2009-2010, 2011-2012.

Documentation associée au projet :

Publics cibles : Intervenants régionaux, professionnels de la santé, organismes communautaires, chercheurs, décideurs provinciaux

 

Publics cibles : Intervenants régionaux, professionnels de la santé, organismes communautaires, chercheurs, décideurs provinciaux

 

Publics cibles : Intervenants régionaux, professionnels de la santé, organismes communautaires, chercheurs, décideurs provinciaux