Alcool, drogue, jeux de hasard et d’argent

La consommation d’alcool et de drogues illicites arrivent respectivement aux deuxième et huitième rangs des facteurs de risque de mortalité et de morbidité dans les pays développés.

À l’INSPQ, les travaux sur l’alcool, les drogues, les jeux de hasard et d’argent sont principalement axés sur l’amélioration des politiques publiques et des pratiques de prévention. Pour répondre aux besoins du milieu, nous collaborons à diverses productions scientifiques en lien avec la surveillance de la consommation d’alcool et de drogues et de la pratique des jeux de hasard et d’argent. Nous réalisons des travaux visant l’identification et l’analyse des déterminants de la consommation de ces produits et de leurs conséquences (politiques publiques, pratiques commerciales, représentations et normes sociales, déterminants psychosociaux) et nous pilotons des projets visant le développement et l’évaluation d’interventions de prévention, en particulier auprès des jeunes.

Voir aussi