Conséquences

  • Au Québec, en 2014, un peu plus de quatre victimes sur 10 ayant rapporté des incidents de violence conjugale à la police ont subi des blessures physiques lors de l'événement criminel1. Source: DUC 2 - MSP
  • Au Canada, selon l'Enquête sociale générale de 2014, 40 % des femmes et 24 % des hommes victimes de violence conjugale ont été blessés physiquement pendant un incident violent2. Source: ESG 2014
  • Dans l’Enquête sociale générale de 2014, les victimes de violence conjugale ont dit s’être senties bouleversées, confuses ou frustrées (37 %), ont ressenti de la colère (30 %), ont dit avoir été blessées ou déçues (22 %), être déprimées (18 %) et ressentir de la crainte (17 %)2. Source: ESG 2014
  • Au Canada, en 2011, un peu plus de la moitié (51 %) des femmes victimes de violence aux mains de leur partenaire intime ont subi des blessures sous une forme ou une autre3. Source : DUC 2  – Statistique Canada

Coût social et économique

  • Une estimation conservatrice de l’incidence économique de la violence conjugale au Canada l’a évalué à 7,4 milliards de dollars pour 2009, soit environ 220$ par citoyen canadien. L’étude a pris en considération les coûts liés au système judiciaire, aux victimes et ceux sur les tiers4.
 
 

Références

  1. Ministère de la Sécurité publique (2016). Les infractions contre la personne commises en contexte conjugal au Québec. Faits saillants 2014. Québec: Direction de la prévention et de l’organisation policière, Ministère de la Sécurité publique.
  2. Burczycka, M. (2016). « Tendances en matière de violence conjugale autodéclarée au Canada, 2014 ». Dans La violence familiale au Canada : un profil statistique 2014 (p. 3‑21). Ottawa, Ontario : Centre canadien de la statistique juridique, Statistique Canada.
  3. Hotton Mahony, T. (2011). Les femmes et le système de justice pénale. Femmes au Canada: rapport statistique fondé sur le sexe, 6e édition, Ottawa: Statistique Canada.
  4. Zhang, T., Hoddenbagh, J., McDonald, S. et Scrim, K. (2012). Une estimation de l’incidence économique de la violence conjugale au Canada en 2009. Canada : Ministère de la Justice Canada, Gouvernement du Canada.