Indice de défavorisation matérielle et sociale du Québec : suivi méthodologique de 1991 à 2006

Depuis sa création à la fin des années quatre-vingt-dix, l'indice québécois de défavorisation matérielle et sociale a été largement utilisé dans le domaine de la santé publique, à des fins allant de la surveillance de la santé jusqu'à l'élaboration d'orientations politiques en passant par l'évaluation des services et l'allocation des ressources. Plus récemment, une version canadienne du même indice a été produite et utilisée à cette échelle. L'indice de défavorisation permet de suivre les inégalités sociales de santé dans le temps et dans l'espace. Plusieurs publications scientifiques et sites Internet s'y rapportent, à l'Institut national de santé publique du Québec et au ministère de la Santé et des Services sociaux. Ces sites proposent différents produits favorisant l'utilisation de l'indice.

L'indice québécois existe sous diverses versions, soit nationale, régionale et locale. Il a connu au fil des ans quatre révisions, en lien avec les années de recensement de 1991, 1996, 2001 et 2006. Bien que le mode général de construction de l'indice soit demeuré essentiellement le même de 1991 à 2006, ces révisions ont introduit de petits changements méthodologiques en raison de particularités propres à chaque recensement. Si des publications ont pu présenter la construction de l'indice à l'une ou à l'autre année de recensement, aucune n'a encore fait le suivi des éléments méthodologiques de 1991 à 2006. Ainsi, on ne peut suivre aisément les modifications se rapportant aux unités territoriales de base, aux indicateurs formant l'indice et à leur mode d'intégration.

Le présent feuillet vise à combler cette lacune et à répondre aux demandes à cet effet de la part d'utilisateurs de l'indice. On ne reprendra pas ici par le menu détail tous les éléments de construction de l'indice. Des publications y pourvoient déjà. On présentera plutôt les seuls éléments ayant fait l'objet de modifications, en illustrant leur état aux quatre années de révision de l'indice. Dans l'ordre, il sera question des unités territoriales de base, des indicateurs socioéconomiques formant l'indice, du mode d'intégration de ces indicateurs et du profil socio-économique associé à l'indice. On retiendra pour cet exercice la version québécoise, ou nationale, de l'indice de défavorisation, en signalant à l'occasion les variations notées selon la zone géographique.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-60550-8

ISBN (imprimé): 

978-2-550-60549-2

Notice Santécom: