Julie Laforest

  • 21 février 2017

    La présente étude vise à faciliter la planification et la mise en œuvre d’actions régionales et locales de prévention en matière de violence conjugale et d’agression sexuelle. Elle porte sur la place qu’occupent ces actions de prévention dans les agences de santé et de services sociaux (ASSS) et les centres de santé et de services sociaux (CSSS). Elle porte également sur la perception des professionnels et des gestionnaires quant aux facteurs qui influencent les activités de prévention, aux besoins de soutien ou d’accompagnement et aux solutions qu’ils préconisent pour mieux les soutenir dans leur rôle. Des entrevues auprès de professionnels et gestionnaires de CSSS et d’ASSS ont été menées en 2015 pour réaliser ce portrait. En voici les principaux constats :

    • La...
  • 8 avril 2016

    The way in which the media portray spousal violence and intrafamilial homicide, regardless of whether the focus is on reported incidents or the problem in general, can have an impact on the public’s perception of the problem. For example, media coverage of intrafamilial homicides highlights the sudden and inexplicable nature of such acts, leading to the belief that they are almost impossible to prevent. However, an analysis of records from the coroner’s office revealed that in most of the cases covered by this analysis, the act in question had been preceded by weeks, months or even years of conflict.

    Some thought should be given to how certain characteristics of coverage in the print media can affect the people concerned. For example, although the articles analyzed generally...

  • 8 avril 2016

    Ce guide a été développé dans le but de faciliter la planification d’interventions pour prévenir la violence conjugale adaptées aux réalités particulières des régions ou des territoires. Il propose aux acteurs locaux et régionaux préoccupés par cette problématique une démarche pour réaliser un état de situation à partir de l'analyse des statistiques de la criminalité commise en contexte conjugal, d'indicateurs sociodémographiques et de données colligées auprès d'informateurs clés. La démarche permet, pour un territoire ciblé, 1) de dresser un portrait de l’importance de la violence conjugale en tenant compte des données disponibles, 2) de mieux comprendre la répartition de la violence conjugale, 3) d’identifier les groupes les plus touchés, et 4) de comprendre quels facteurs sont...

  • 5 avril 2016

    Les enjeux liés à l’accès aux armes à feu vont bien au-delà de leur utilisation dans le cadre d’activités criminelles. L’accessibilité aux armes à feu constitue un facteur de risque important de suicide, d’homicides, notamment d’homicides conjugaux, et de décès accidentels.

    La majorité des décès attribuables aux armes à feu ne sont pas liés à des activités criminelles et impliquent des armes longues.

    • Entre 2009 et 2013 au Québec, en moyenne 127 personnes sont décédées annuellement à la suite d’un suicide par arme à feu. C’est 5 fois plus que le nombre de victimes d’homicides par ce moyen.
    • Le suicide est la première cause de décès par arme à feu au Québec. Dans la majorité des cas, ils sont commis au domicile de la victime, à l’aide d’une...
  • 25 mai 2015

    La façon dont les médias traitent de la violence conjugale et des homicides intrafamiliaux, qu'il s'agisse d'incidents rapportés ou de la problématique en général, peut avoir un effet sur la perception de cette problématique au sein de la population. À titre d'exemple, la couverture médiatique des homicides intrafamiliaux fait ressortir le caractère soudain et inexplicable du geste, ce qui laisse croire qu'ils sont presque impossibles à prévenir. Pourtant, l'analyse des dossiers du Bureau du coroner a permis de constater que dans la majorité des cas couverts par cette analyse, le geste a été précédé de conflits qui duraient depuis des semaines ou des mois, voire même depuis des années.

    Certaines caractéristiques de la couverture médiatique dans la presse écrite méritent...

  • 4 septembre 2013

    La maltraitance commise envers des personnes aînées est de plus en plus reconnue au Québec comme un problème social et de santé dont il faut se préoccuper (Ministère de la Famille et des Aînés, 2010). La prévalence de la maltraitance et ses conséquences sur le bien-être physique et mental des aînés en font un important problème de santé qui doit être détecté précocement. À cet effet, comme les personnes aînées sont fréquemment en contact avec le réseau de la santé et des services sociaux, il est nécessaire d'en impliquer les intervenants de première ligne (médecins, infirmières, travailleurs sociaux, etc.).

    Afin de soutenir le réseau de la santé et des services sociaux dans une offre de services visant à déceler précocement les premiers signes de maltraitance envers des aînés,...

  • 11 octobre 2012

    The Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention, established in 1995, is comprised of institutions in the Québec public health network, i.e. four regional public health branches (Montréal, Montérégie, Capitale-Nationale and Bas-Saint-Laurent), the Direction générale de la santé publique in the Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec and the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Through its mission of international cooperation, the INSPQ is responsible for ensuring the Centre's leadership and coordination.

    Within their respective mandates, these partners run promotional activities on safety and prevention of intentional and unintentional injuries. These activities cover various fields of intervention such as...

  • 11 octobre 2012

    Le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes existe depuis 1995. Il est formé d'un ensemble d'institutions du réseau de la santé publique du Québec, soit de quatre directions régionales de santé publique (Montréal, Montérégie, Capitale-Nationale et Bas-Saint-Laurent) ainsi que de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux et de l'Institut national de santé publique du Québec. C'est ce dernier, en vertu de sa mission de coopération internationale, qui assure la direction et la coordination du Centre. Afin de respecter leurs mandats respectifs, ces partenaires mènent des activités de promotion de la sécurité et de prévention des traumatismes intentionnels et non intentionnels. Ces...

  • 29 août 2012

    Like discussion groups, direct observation and literature reviews, semi-structured interviews can be used to gather qualitative information. Interviews of this type are suited to working with small samples and are effective for studying specific situations or for supplementing and validating information derived from other sources used for making safety diagnoses. In addition, since they provide access to perceptions and opinions, they are useful for gaining insight into problems that are not perceptible immediately or are more difficult to observe, but that nonetheless cause concern in certain areas or in certain segments of the population.

    During safety diagnoses, semi-structured interviews should be used to explore crime and safety problems perceived by representatives of the...

  • 11 janvier 2012

    Ce guide vise à soutenir la détermination des problèmes de sécurité ou de criminalité d’un milieu tels qu’ils sont perçus par les représentants de la population, par des experts en sécurité ou autres informateurs clés. Les entretiens semi-dirigés tendent à faire ressortir des avis plus explicites ou mieux ancrés dans le contexte que des informations recueillies à l’aide d’un questionnaire fermé. Il permet par ailleurs de recueillir l’opinion de plusieurs acteurs sur la sécurité de leur milieu. Il facilitera la collecte, le traitement et l’analyse de l’information sur les problèmes du milieu. Ce guide décrit d’abord les principales étapes de planification et la façon de réaliser les activités pour mener à bien les entretiens semi-dirigés. La dernière section explique comment traiter et...

Pages

S'abonner à Julie Laforest