Violence conjugale en contexte de pandémie de COVID-19

La présente synthèse rapide des connaissances a été rédigée pour apporter un éclairage sur les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la violence conjugale. Elle est fondée sur l’information disponible au moment où elle a été réalisée. Menée dans un laps de temps restreint, elle se base sur les connaissances provenant d’une recherche rapide de littérature ainsi que d’une analyse sommaire et non exhaustive des écrits scientifiques, excluant les articles en prépublication. Cette synthèse présente des constats qui pourraient devoir être révisés selon l’évolution des connaissances scientifiques liées à l’actuelle pandémie. À cet effet, l’Institut a mis en place une veille scientifique ciblant diverses thématiques pour lui permettre de repérer les connaissances émergentes et de procéder aux mises à jour requises, lorsqu’indiqué.
  • Il est encore difficile de statuer sur l’évolution de la violence conjugale dans les premiers mois de la pandémie de COVID-19 à partir des études sur l’ampleur de la violence conjugale ou familiale rapportée par la police.
  • Les études recensées ne permettent pas de conclure à un changement dans l’ampleur, la sévérité ou les conséquences de la violence conjugale, même si quelques données pointent vers une hausse.
  • Lorsque documentée à partir de questions dans des sondages populationnels, la prévalence de la violence conjugale dans la population générale pendant la pandémie se situe autour de 10 % (de 9 % à 18 % selon les études).
  • La plupart des facteurs pouvant expliquer les impacts de la pandémie sur la violence conjugale, comme le jeune âge de la victime, son isolement social et le stress économique, sont similaires à ceux documentés dans la littérature scientifique hors pandémie.
  • Peu d’études abordent la question des interventions en matière de violence conjugale pendant la pandémie et aucune n’a évalué leur efficacité.
  • L’importance de tenir compte de l’ensemble des besoins des victimes, le maintien et l’adaptation des services, ainsi que le rôle proactif que peuvent jouer les professionnels de la santé en contact avec des femmes pour détecter la violence conjugale se dégagent cependant des quelques études sur le sujet.
Violence conjugale en contexte  de pandémie de COVID-19

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-90549-3

Notice Santécom: