Résumé scientifique

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 13 janvier 2017

    Les activités de course extrême ont de plus en plus la cote partout à travers le monde. L’une d’entre elles entraîne les coureurs à franchir des obstacles dans un environnement où la présence de boue ajoute au « plaisir » et à la difficulté de l’épreuve. Ce type de course dans la boue n’est généralement pas réservé qu’aux athlètes, la population de tous les âges y participant, tant adultes qu’enfants. Malheureusement, l’exposition à la boue implique la présence potentielle de micro-organismes pathogènes pouvant se solder par des cas où des éclosions de maladies.

  • 2 décembre 2016

    Chapman et al. (2016a) ont analysé l’évolution du taux d’incidence du cancer du cerveau en Australie de 1982 à 2012 dans leur article « Has the incidence of brain cancer risen in Australia since the introduction of mobile phones 29 years ago? ». Cette analyse est assortie de simulations portant sur les taux d’incidence de cancer attendus en considérant l’hypothèse qu’une augmentation rapide de l’utilisation du téléphone cellulaire en Australie pourrait être associée à une hausse marquée des cas de cancer du cerveau. 

  • 4 octobre 2016

    Les impacts sanitaires attribués aux périodes de fortes chaleurs estivales sont indéniables sous toutes les latitudes. À ce jour, plusieurs publications scientifiques les ont documentés à l’aide de visites à l’urgence et d’hospitalisations. Les indicateurs de risque qui leur sont associés réfèrent généralement à des caractéristiques individuelles (âge, genre, etc.), possiblement en raison du type de données disponibles dans les fichiers administratifs des systèmes de santé. Les caractéristiques du quartier, de l’immeuble ou du logement habité et les comportements d’adaptation à la chaleur sont donc peu souvent considérés, malgré leur lien étroit avec la vulnérabilité à la chaleur. Qui plus est, les indicateurs de l’adaptation à la chaleur sont encore plus rarement étudiés.

  • 28 juin 2016

    La présence d’installations industrielles représente un potentiel de préoccupations pour la santé et pour la qualité de vie des populations avoisinantes. Face à l’expression de telles inquiétudes, la gestion du risque pour la santé par les autorités sanitaires peut représenter un défi complexe en l’absence d’une compréhension adéquate du contexte et du milieu.

    L’article « Mobiliser la sociologie pour une intervention de santé publique attentive au contexte local » expose les résultats d’une analyse du contexte local d’une communauté du département du Gard, en France, lors de l’installation d’une nouvelle activité industrielle. L’intérêt de cet article repose sur :

    • La mise en évidence de l’importance de comprendre le contexte local en temps opportun afin d’améliorer...
  • 6 juin 2016

    La climatisation à domicile est l’une des stratégies d’adaptation déployées pour contrer les effets de la chaleur en été. Au Canada, l’engouement pour ces appareils n’a d’ailleurs cessé de croître depuis 30 ans1. Bien que la climatisation ne soit pas une panacée, elle est souvent qualifiée de mesure salutaire pour les personnes fragilisées par la chaleur2-4, en particulier chez les plus défavorisées d’entre elles. En effet, leur milieu de vie présente un ensemble de facteurs très corrélés à de fortes chaleurs et à de forts taux d’humidité, surtout si elles résident dans des villes densément peuplées.

    L’objectif de cet article est de documenter l’accès à la climatisation à domicile dans les aires de diffusion...

  • 9 mai 2016

    Dans le cadre du programme REACH (Registration, Evaluation, Authorization and restriction of Chemicals), la Commission européenne (CE) travaille activement à l’implantation, sur son territoire, d’une réglementation visant à encadrer la production et l’usage des agents chimiques considérés comme « perturbateurs endocriniens » (PE). Un PE est défini par la CE comme étant une « substance exogène causant un effet néfaste chez un organisme sain, ou sa progéniture, par l’entremise de changements dans la fonction endocrinienne ». 

    Ce projet de réglementation, qui vise notamment la classification de ces substances pour baliser leur autorisation, restriction, retrait progressif ou bannissement, est particulièrement important dans le contexte des politiques publiques de santé...

  • 18 mars 2016

    En raison des changements climatiques et de leurs conséquences sur la santé des populations, des systèmes d’alerte et de surveillance ont été développés à travers le monde1-2, notamment au Québec3. Très utiles à la santé publique, les données de ces systèmes demeurent toutefois incomplètes, car elles ne tiennent pas compte de l’adaptation. Il faut dire que la nature...

  • 8 mars 2016

    En 2015, l’Agence internationale de recherche sur le cancer (AIRC) rendait public un rapport d’évaluation qui indiquait que le glyphosate, l’herbicide le plus utilisé à travers le monde, et les produits commerciaux qui contiennent cette matière active étaient génotoxiques et qu’ils pourraient être une cause probable de cancer pour l’humain, notamment des lymphomes non Hodgkinien. À la suite de la publication de ce rapport, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a reçu le mandat de l’Union européenne (UE) pour revoir sa propre évaluation des risques de la matière active afin d’orienter la position européenne quant au maintien du glyphosate sur la liste des matières actives approuvées. Contrairement à l’AIRC, l’EFSA et un Comité d’examen par les pairs représentant les...

  • 26 janvier 2016

    Des préoccupations à l’égard du poids et de l’image corporelle ont été associées à l’utilisation des appareils de bronzage artificiel dans certaines études (O’Riordan et coll. 2006; Yoo et coll. 2012). Celles visant à établir le lien entre l’indice de masse corporelle et l’utilisation des appareils de bronzage chez les hommes ont donné des résultats contradictoires (Lostritto et coll. 2012; Yoo et coll. 2012; Demko et coll. 2003). Dans l’une de ces études, le désir de gagner du poids ou d’en perdre était plus commun chez les adeptes du bronzage (Demko et coll. 2003). Une autre étude a montré que l’utilisation de stéroïdes ou de stratégies de perte de poids malsaines étaient respectivement 4 et 2,5 fois plus prévalentes chez les utilisateurs d’appareils de bronzage artificiels que chez...

  • 19 janvier 2016

    En 2015, le groupe de travail sur les champs électromagnétiques du Scientific Committee on Emerging and Newly Identified Health Risks (SCENIHR), un comité d’experts chargé de conseiller la Commission Européenne à propos des risques émergents, a publié une mise à jour des connaissances relatives aux risques associés à l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) de 0 Hz à 20 000 GHz. Même si l’analyse du SCENIHR considère l’exposition et les effets potentiels sur la santé des  champs magnétiques statiques (0 Hz), des CEM de fréquence intermédiaire (300 Hz à 100 kHz), et du rayonnement Terahertz (0,3 à 20 THz), le présent résumé porte principalement sur les résultats concernant les CEM d’extrêmement basse fréquence (de plus de 0 Hz à 300 Hz) et des radiofréquences (100 kHz à 300 GHz...

Pages

S'abonner à Résumé scientifique