Santé des enfants

  • 20 septembre 2002

    En 1998, un groupe de chercheurs britannique appelé Inflammatory bowel study group et dirigé par le Dr Andrew Wakefield, a publié dans la revue Lancet, une série de 12 cas en évoquant l’hypothèse d’une possible relation causale entre l’immunisation avec le vaccin combiné rougeole-rubéole-oreillons (RRO), la survenue d’une maladie inflammatoire de l’intestin et une régression comportementale subséquente pouvant correspondre à une manifestation du spectre de maladies du comportement associées à l’autisme. Cet article a provoqué une forte couverture médiatique et a suscité beaucoup d’inquiétudes chez les parents et les professionnels de la santé au point de réduire, en particulier au Royaume-Uni, la couverture vaccinale avec le vaccin RRO.

    Ces préoccupations ont atteint le Québec...

  • 11 avril 2002

    Les objectifs du projet de recherche étaient

    1. de déterminer la proportion des hospitalisations pour gastro-entérite chez les enfants de moins de cinq ans attribuable au rotavirus et
    2. de faire une analyse descriptive de la morbidité associée à ces hospitalisations. La population à l'étude se composait de tous les enfants de moins de cinq ans hospitalisés pour gastro-entérite entre le 1er décembre 1999 et le 30 mai 2000 dans sept centres hospitaliers du Québec.

    Durant la période à l'étude, 944 hospitalisations éligibles ont été identifiées. La recherche de rotavirus dans les selles a été demandée à 565 occasions (59,9 %). Cette proportion variait de 27,1 à 94,4 % selon les hôpitaux. Sur les 565 épisodes pour lesquelles la recherche a été faite, 405 (71,7...

  • 27 mars 2002

    Pour Jean-Pierre Valla et son équipe, l’utilisation de l’instrument Dominique interactif s’inscrit à l’intérieur d’un projet d’ensemble visant la réduction de la détresse psychologique des enfants, lequel projet fait appel à leur participation, ainsi qu’à celle du milieu scolaire et de la communauté. Dans leur projet, ils souhaitent proposer un continuum d’actions de promotion de la santé mentale et de prévention, d’interventions précoces et d’interventions curatives. Ils désirent remplacer l’approche individuelle en aval des problèmes par une approche communautaire intersectorielle en amont centrée sur l’environnement, sans exclure les interventions individuelles auprès des enfants qui présentent des problèmes de santé mentale.

    La proposition de Valla et ses collaborateurs s’...

  • 18 septembre 2001

    Il y a eu 63 827 hospitalisations pour diarrhée chez les enfants de 1 mois à 59 mois (moins de 5 ans) dans la province de Québec entre le 1er avril 1985 et le 31 mars 1998 (pour les 13 années de l'enquête, soit 156 mois).

    • Il y a eu, en moyenne, 409 hospitalisations pour diarrhée (tous les diagnostics) par mois pour l'ensemble des 18 régions sociosanitaires (RSS) de la province de Québec.

    En ce qui concerne les hospitalisations pour diarrhées, hormis la présence de pics saisonniers, la courbe « épidémique » montre la présence de pics annuels d'effectifs élevés (compris de 600 à 1 000 hospitalisations mensuellement) et de pics annuels d'effectifs moindres (compris de 400 à 600 ...

  • 4 mai 2001

    Cet avis s’inscrit dans la mission de l’Institut national de santé publique du Québec à savoir « informer le ministre des impacts des politiques publiques sur la santé et le bien-être de la population du Québec et informer la population sur son état de santé et de bien-être, sur les problèmes en émergence, leurs déterminants et les moyens efficaces de prévenir ou de résoudre ces problèmes » (Article 3, alinéa 2 et 3).

    La préoccupation pour la situation des jeunes s’inscrit parmi les consensus majeurs de notre société. L’importance accordée à leur développement, à leur soutien, à leur participation sociale, à la prévention des risques qui menacent leur santé, leur bien-être et leur sécurité se traduit par de nombreuses propositions d’actions inscrites dans plusieurs...

Pages

Souscrire à Santé des enfants