Effets cardiovasculaires

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 8 mai 2012

    Les particules sont omniprésentes dans l’air. Elles sont constituées d’un mélange de matières solides et de gouttelettes liquides de composition et de taille variables. L’exposition à court et à long terme aux particules en suspension dans l’air cause des effets néfastes sur la santé. De nombreuses études épidémiologiques ont mis en évidence un lien entre les niveaux atmosphériques de particules et la survenue ou l’aggravation de pathologies cardio-respiratoires1. L’exposition aux particules fines de diamètre inférieur à 2,5 micromètres (PM2,5) a entre autres été associée à la mortalité cardiovasculaire et mêmes à des causes de mortalité plus spécifiques telles que la cardiopathie ischémique1. À ce jour, peu d’études ont investigué les effets...

S'abonner à Effets cardiovasculaires