Gilles Légaré

  • 10 mai 2016
    • Chaque année, on dénombre au Québec environ 174 suicides par intoxication médicamenteuse dont 15 suicides par médicament sans ordonnance.
    • Une proportion importante de suicides et de tentatives de suicide par médicament incriminent plusieurs substances.
    • Les suicides par médicaments accessibles sans ordonnance dénombrés sont une sous-estimation puisque dans les cas où plusieurs médicaments ont été ingérés, seule la substance présumée avoir causé le décès est considérée pour déterminer la cause la plus probable du décès.
    • L’acétaminophène est de loin le médicament le plus souvent incriminé dans les intoxications volontaires par médicaments sans ordonnance suivi des salicylés, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antihistaminiques. Selon la...
  • 28 janvier 2016

    Selon les données provisoires les plus récentes, 1 101 suicides ont été enregistrés au Québec en 2013, ce qui correspond à un taux de 13,3 décès par 100 000 personnes. Ces données suggèrent que la baisse du taux de suicide, amorcée au début des années 2000, semble s’estomper. Les données provisoires de 2014 ne laissent pas entrevoir de baisse du taux de suicide au Québec. Ainsi, avec les données actuellement disponibles, le nombre de suicides est estimé à 1 110 pour l’année 2014.

    En 2013, le nombre de décès par suicide était de 855 chez les hommes et de 246 chez les femmes. Le taux ajusté de suicide était quant à lui de 20,7 décès par 100 000 personnes chez les hommes et de 6,1 décès par 100 000 personnes chez les femmes, soit un taux de suicide des hommes 3,4 plus élevé que...

  • 9 mars 2015

    La consommation de médicaments opioïdes a augmenté au Québec au cours des dernières années. Une hausse importante du nombre et du taux de décès attribuables à une intoxication par opioïde a également été rapportée pour la province entre 2000 et 2009, sur la base des données informatisées du Bureau du coroner en chef du Québec.

    Afin de déterminer si cette hausse s'est poursuivie depuis 2009, une mise à jour de l'analyse a été réalisée, en y ajoutant les années 2010 à 2012 . Cette analyse porte sur la tendance du taux de mortalité attribuable à une intoxication par opioïde dans la population âgée de 20 ans et plus.

    La hausse rapportée entre 2000 et 2009 du taux de décès attribuables à une intoxication par opioïde s'est poursuivie jusqu'en 2012.

    Les individus âgés...

  • 29 janvier 2015

    Selon les données provisoires les plus récentes, 1 102 suicides ont été enregistrés au Québec en 2012, ce qui correspond à un taux de 13,3 décès par 100 000 personnes. Ces données montrent que la baisse du taux de suicide amorcée au début des années 2000 se poursuit encore et rejoint maintenant le taux de décès par suicide du Québec observé il y a 40 ans. Les données provisoires de 2013 ne laissent pas entrevoir de hausse du taux de suicide au Québec. Ainsi pour l’année 2013, avec les données actuellement disponibles, le nombre de suicides est estimé à 1 072.

    Les suicides demeurent plus fréquents chez les hommes que chez les femmes avec un taux 3,5 fois plus élevé. En 2012, le nombre de décès par suicide était de 856 chez les hommes et de 246 chez les femmes. Le taux ajusté de...

  • 19 mars 2014

    Prescription opioid use has increased in Québec in recent years. In view of the serious consequences stemming from drug misuse in this pharmacological class, it is possible that the increase has affected the temporal trend in opioid-related poisoning deaths.

    Objectives

    Determine the opioid-related poisoning death rates in Québec and describe the temporal evolution of the phenomenon by age, gender of the deceased, manner of death, and type of opioid involved.

    Method

    Type of study and population

    A retrospective trend analysis of poisoning-related death rates from 1990 to 2009 in the population 20 years of age or over.

    Data

    The death registry of the Registre des événements...

  • 30 janvier 2014

    En 2011, selon les données provisoires disponibles, 1 105 suicides ont été enregistrés au Québec. Ce nombre correspond à un taux ajusté de 13,7 suicides par 100 000 personnes. Bien que provisoire, les données pour l'année 2011 montrent que la baisse du taux de suicide amorcée au début des années 2000 se poursuit. Le taux ajusté de suicides estimé en 2011 ramènerait ainsi le risque de décès par suicide au niveau de ceux observés au Québec avant 1976. Les données provisoires de 2012 ne laissent pas entrevoir de changements majeurs du taux de suicide au Québec. Ainsi, pour l'année 2012, le nombre de suicides est estimé à 1 072.

    Le nombre et le taux de suicide demeurent supérieurs chez les hommes comparativement à ceux des femmes. En 2011, le nombre de décès par suicide était de...

  • 22 novembre 2013

    La consommation de médicaments opioïdes a augmenté au Québec au cours des dernières années. En raison des conséquences graves associées au mésusage des médicaments provenant de cette classe pharmacologique, il est possible que cette hausse ait influencé la tendance temporelle de la mortalité attribuable aux intoxications par opioïdes.

    Objectifs

    Déterminer le taux de mortalité attribuable aux intoxications par opioïdes au Québec et décrire l'évolution temporelle du phénomène selon l'âge, le sexe des personnes décédées, le mode de décès et le type d'opioïdes.

    Méthode

    Type d'étude et population

    Analyse rétrospective de tendance du taux de mortalité attribuable aux intoxications de 1990 à 2009 dans la...

  • 30 janvier 2013

    Ce document présente les plus récentes données disponibles et constitue une mise à jour des statistiques de décès par suicide publiées au cours des années passées (St-Laurent & Bouchard, 2004; Gagné et al., 2011).

    De façon plus spécifique, le présent travail a pour objectifs :

    • de dresser un portrait général de la situation du suicide au Québec et de présenter les plus récentes données disponibles;
    • d'examiner les tendances et les variations temporelles du suicide selon le sexe chez les personnes de 65 ans et plus dans la population québécoise afin de répondre aux préoccupations manifestées par certaines associations à l'égard de ce groupe;
    • de comparer la situation québécoise au niveau canadien et au niveau international.

    ...

  • 7 août 2012

    Les traumatismes craniocérébraux (TCC) d'origine non intentionnelle constituent un problème de santé important qui entraîne de nombreuses incapacités pouvant persister sur une longue période.

    L'objectif de ce travail est d'estimer l'ampleur des hospitalisations attribuables à un TCC d'origine non intentionnelle au Québec. Il vise à évaluer l'importance relative des différentes causes de TCC, à en identifier les groupes à risque et à en apprécier l'évolution temporelle du problème sous l'angle de l'âge, du sexe et du niveau de létalité des TCC.

    Méthode

    Type d'étude

    Étude descriptive de tendance couvrant une période de 19 ans, soit de 1991 à 2009

    Population

    Ensemble de la population du Québec.

    ...

  • 14 décembre 2011

    La motoneige et le véhicule tout-terrain (VTT) sont deux activités motorisées très populaires au Québec. Selon une enquête récente, 394 000 Québécois auraient utilisé régulièrement un VTT et 228 000 une motoneige au cours de l’année 2009, principalement à des fins de loisirs (Tremblay & Hamel, à paraître). La pratique de ces activités s’accompagne malheureusement de blessures sérieuses et de plusieurs décès. Au Québec, il s’agit d’une des activités de loisirs qui affiche l’un des plus hauts taux de décès et d’hospitalisations, se classant devant les sports nautiques et la bicyclette (Tremblay 2007).

    Aux États-Unis, une augmentation constante du nombre de blessés en VTT a été observée depuis le début des années 90, et ce, plus particulièrement chez les jeunes de moins de 20...

Pages

S'abonner à Gilles Légaré