Brèves d'actualité

Un prix pour SAgE pesticides

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ainsi que ses partenaires, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) et le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), se sont vus décerner le Prix d’excellence 2010 de l’administration publique du Québec, catégorie Fonction publique, le 13 octobre dernier pour SAgE pesticides. Les responsables du projet, Onil Samuel et Louis St-Laurent appartiennent à l’Unité santé et environnement de la Direction de la santé environnementale et de la toxicologie.

Fruits d’un effort de travail concerté et d’un partenariat fructueux, SAgE pesticides est un outil novateur et convivial qui permet de faire des choix éclairés en matière de gestion des pesticides. Non seulement permet-il d’apprécier les risques pour la santé et l’environnement des pesticides et de comparer les produits entre eux, mais il offre également la possibilité de s’informer sur les principes d’une…

Gaz de schiste

L’exploitation des gaz de schiste, qui s’est d’abord amorcée aux États-Unis et en Colombie-Britannique, est une industrie récente en plein développement au Québec.

En raison des nombreuses interrogations que soulève cette exploitation, le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs a mandaté le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) afin que ce dernier tienne une commission d’enquête sur le développement durable de l’industrie des gaz de schiste au Québec et des consultations dans les régions administratives de la Montérégie, du Centre-du-Québec et de Chaudière-Appalaches.

Les séances de la première partie de l’audience publique, qui permettent aux citoyens et à la commission d’enquête d’obtenir de l’information sur les enjeux du dossier grâce à la participation de personnes-ressources de ministères, d’organismes concernés et d’experts scientifiques, sont maintenant…

Un mémoire sur les cyanobactéries

L’Institut national de santé publique du Québec a présenté le 18 août dernier son mémoire traitant des effets potentiels sur la santé liés à la présence des algues bleu-vert (cyanobactéries) dans le cadre d’une consultation sur la situation des lacs au Québec au regard des cyanobactéries menée par la Commission des transports et de l’environnement de l’Assemblée nationale.

À la lecture du mémoire, on constate que les risques pour la santé résultant d’une exposition aux cyanobactéries ou à leurs cyanotoxines n’apparaissent pas constituer, à ce jour, un problème de santé publique majeur au Québec. Les auteurs relèvent cependant l’importance de maintenir les mécanismes d’alerte de la population et de surveillance et, si possible, de les raffiner. Le maintien d'une veille scientifique est aussi souhaitable.

Au-delà des impacts à la santé physique, la problématique des cyanobactéries a soulevé des enjeux…

Potentiel d’épuration de l’air intérieur par les plantes

Le recours à certains types de plantes pour améliorer la qualité de l’air intérieur a fait l’objet ces derniers temps d’une médiatisation importante, suscitant de grandes attentes de la part de la population. L’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, en collaboration avec la Faculté de Pharmacie de Lille et l’ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), a fait le point sur la question à l’occasion d’un séminaire organisé au mois de mai dernier.

Dans son bulletin de juin 2010, l’Observatoire précise notamment que des études sont menées depuis plus de deux décennies dans le but de mettre en évidence la capacité des plantes à épurer l’air intérieur. À ce jour, une centaine d’espèces ont fait l’objet d’études à travers le monde. Trois familles y sont principalement représentées : les Aracées, les Araliacées et les Agavacées. En laboratoire, sous des…

Compendium sur les moisissures : un nouvel outil en ligne

Le site Web de l’Institut national de santé publique du Québec accueille depuis peu un tout nouveau compendium sur les moisissures. Celui-ci regroupe un ensemble de fiches descriptives des espèces de moisissures qui contaminent le plus fréquemment l’environnement intérieur, chacune des fiches traitant des aspects biologiques, médicaux et toxicologiques des moisissures. Plus précisément, ces fiches :

rappellent les effets sur la santé associés à la contamination fongique en milieu intérieur; donnent une idée de l’apparence des moisissures croissant sur certains matériaux de construction; fournissent la liste des principales toxines de chaque moisissure; décrivent les exigences de croissance des moisissures et leurs substrats de prédilection; guident les professionnels dans l’identification de ces moisissures en laboratoire.

Développé avec la contribution financière de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail, de Santé Canada et du…

Infestation de puces chez des étudiants en maçonnerie

La Direction de santé publique de l’Outaouais a reçu en juillet dernier une plainte du service de garde en santé publique concernant un évènement qui semblait être associé à des morsures d’insectes. Étonnamment, le lieu concerné était un centre de formation professionnelle, et plus précisément une classe de formation en maçonnerie destinée aux adultes. Sur un total de 17 élèves, une dizaine d’entre eux présentaient des symptômes qui, d’après les photos fournies montrant les jambes et le tronc des individus touchés, semblaient être associés à des morsures de puce. Mais quelle pouvait bien être l’origine de cette infestation qui durait depuis plusieurs jours déjà?

C’est en se rendant sur les lieux que les représentants de la santé publique ont pu mieux apprécier le déroulement des événements. Le sable utilisé par les étudiants en maçonnerie arrivait par camion d’un fournisseur externe et était entreposé dans le local qui servait de salle de cours pour le montage de murs de…

Quantité maximale de mélamine autorisée dans les aliments

Depuis 2008, la problématique du lait maternisé contaminé à la mélamine a fait couler beaucoup d’encre. Rappelons qu’en raison de l'ajout délibéré et illégal de mélamine induisant un accroissement de la teneur apparente en protéines, des niveaux élevés de mélamine ont été découverts dans les préparations lactées pour nourrissons, le lait en poudre et les aliments destinés aux animaux domestiques. Encore récemment, la presse rapportait la saisie par les autorités sanitaires de Chine de plusieurs tonnes de poudre de lait contaminé à la mélamine. Dans le numéro du BISE de septembre-octobre 2008, nous faisions d’ailleurs état du nombre élevé de jeunes enfants chinois hospitalisés pour des problèmes de santé associés à cette contamination.

En juillet dernier, des communiqués de presse précisaient que selon les nouvelles règles établies par la…

Projet de loi fédéral sur la qualité de l’eau potable pour les Premières nations

Le gouvernement du Canada a déposé, le 26 mai dernier, le projet de Loi sur la salubrité de l'eau potable des Premières nations (Loi S-11), qui vise à favoriser l'accès des collectivités des Premières nations à de l'eau potable propre et salubre. Le projet est accompagné d'une stratégie de financement qui protégera ces investissements. Le gouvernement canadien a également annoncé la prolongation pour deux ans du Plan d'action pour l'approvisionnement en eau potable et le traitement des eaux usées des Premières nations. Outre les nouveaux investissements pour ces installations, le Plan d'action finance une évaluation nationale des systèmes d'aqueduc et d'égout dans les collectivités autochtones. Cette évaluation, qui sera terminée au cours de l’année 2010, permettra de connaître plus précisément les besoins de ces collectivités en eau potable et en traitement des eaux usées.

À travers le pays, on comptait en 2006, 193 réseaux d'approvisionnement en eau potable à risque élevé…

Les scanners corporels dans les aéroports

Un nombre croissant d’aéroports à travers le monde a désormais recours aux détecteurs à balayage corporel, communément appelés scanners corporels, pour vérifier si les passagers ne transportent pas d’articles interdits à bord des avions qu’ils comptent emprunter. Suivant cette tendance, le gouvernement canadien a récemment fait l’acquisition d’une quarantaine de ces appareils. Faisant appel à l’imagerie numérique, les scanners corporels s’ajoutent à la liste des moyens de surveillance utilisés pour renforcer la sécurité dans le transport aérien. Ils permettent au personnel de sécurité d’obtenir une image détaillée de la surface corporelle des voyageurs et offrent un moyen efficace de gérer le flux grandissant de passagers empruntant le tarmac des aéroports. Mais doit-on craindre l'arrivée du scanner corporel dans les aéroports, du moins, d'un point de vue…

Le triclosan

Au printemps dernier, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis annonçait qu’elle allait procéder à un examen scientifique rigoureux du triclosan (5-chloro-2-(2,4-dichlorophénoxy)phénol), un agent antimicrobien à large spectre que l’on retrouve dans plusieurs produits de soins personnels et domestiques tels que les savons, les dentifrices, les produits cosmétiques et les détergents à lave-vaisselle.

La controverse scientifique autour du triclosan concerne notamment la possibilité qu’il puisse accroître la production de chloroforme, substance classée comme étant cancérigène probable pour l’humain par l’U.S. Environmental Protection Agency (US EPA). D’autres études ont également mené à des résultats contradictoires en ce qui concerne les effets endocriniens potentiels du triclosan. Les travaux, qui seront réalisés en collaboration avec l’US EPA, sont attendus à l’été 2011. [KC]

Source : Cooney CM. 2010. Triclosan comes under scrunity. Environmental Health…