Rapport de surveillance

Écrit faisant état de l’évolution des données de surveillance microbiologique et épidémiologique produit dans le but d’informer aussi bien la population que les intervenants et décideurs de santé publique.

  • 20 mars 2019
    • On constate une augmentation du nombre et du taux des cas rapportés de coqueluche au cours de la période 2014-2017 par rapport aux périodes 2010-2013 et 2000-2009. Cette augmentation pourrait être en partie liée à l’utilisation accrue d’un test diagnostique plus sensible.
    • L’incidence de l’hépatite A était légèrement plus élevée en 2017, principalement chez les hommes de 20 à 39 ans. Cette augmentation du nombre de cas semble s’inscrire dans la résurgence de l’hépatite A notée récemment en Europe et en Amérique chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH).
    • Une éclosion de rougeole s’est produite dans la région de Lanaudière en 2015, après qu’un cas infecté en Californie revienne dans sa communauté majoritairement non vaccinée. Un...
  • 12 mars 2019

    Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les personnes qui utilisent des drogues par injection (UDI) implanté au Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et par le virus de l’hépatite C (VHC) parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Plusieurs changements ont été observés au cours des années, et les analyses effectuées ont souvent permis d’adapter les interventions auprès des personnes UDI.

    Pour être recrutés, les participants doivent avoir fait usage de drogue par injection dans les six derniers mois et être âgés de 14 ans ou plus. Un questionnaire est administré par un intervieweur et un prélèvement oral est obtenu pour...

  • 6 mars 2019

    Ce rapport présente la prévalence annuelle et cumulée des troubles liés aux substances psychoactives (TLS). Il démontre la capacité du Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ) à étudier les TLS à partir des fichiers médico-administratifs. Les prévalences ont été obtenues à partir des données administratives du 1er avril 2001 au 31 mars 2016 pour toute personne admissible à la couverture de la Régie de l’assurance maladie du Québec et âgée de 12 ans et plus. Pour être considéré comme ayant un TLS, l’individu devra avoir eu au moins une visite médicale ou une hospitalisation avec un diagnostic principal ou secondaire de TLS.

    • Sur une période de 15 ans, 40 individus pour 1 000 ont reçu un diagnostic pour un trouble lié à l’alcool...
  • 26 février 2019

    En jumelant les données du régime public d’assurance médicaments et du fichier d’inscription des personnes assurées, le Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ), permet une surveillance de base de l’utilisation des antibiotiques selon les standards internationaux, chez les personnes de 65 ans et plus.

    D’avril 2010 à mars 2015, l’utilisation communautaire totale d’antibiotiques s’élevait à 6 129 doses journalières définies par 1 000 assurés-années chez les personnes de 65 ans et plus. Au cours de cette période, une augmentation de 11,5 % de l’utilisation d’antibiotiques a été observée. Les assurés atteints d’une maladie pulmonaire obstructive chronique ou d’asthme utilisaient 3,1 fois plus d’antibiotiques que ceux n’ayant aucune maladie...

  • 12 février 2019

    Le projet de surveillance des hospitalisations et complications attribuables à l’influenza est mené par l’INSPQ depuis 2011 pendant les pics de circulation du virus de l’influenza dans 4 hôpitaux de soins aigus. Au cours des 9 semaines de surveillance de 2017-2018, un virus de l’influenza a été détecté chez la moitié (49 %) des 733 patients avec des symptômes respiratoires inclus dans l’analyse, 28 % des virus étaient de type A (86 % de sous-type A(H3N2)) et 21 % de type B. Plus de la moitié des patients adultes influenza-positifs (59 %, 178/304) avaient 75 ans et plus. La proportion de détection des virus de l’influenza était plus faible chez les enfants (30 %) que chez les adultes (55 %), alors qu’un virus respiratoire non-influenza (VRNI) a été détecté plus souvent chez les enfants...

  • 31 janvier 2019
    • Selon les données provisoires pour l’année 2016, le taux ajusté de suicide était de 12,1 par 100 000 personnes au Québec (n = 1 046 suicides).
    • Pour la période de 2014 à 2016, le taux de suicide des hommes et des femmes augmente avec l’âge pour atteindre un sommet chez les personnes âgées de 50 à 64 ans.
    • Le taux de suicide augmente progressivement avec l’augmentation des inégalités matérielles et sociales.

    Plus spécifiquement chez les hommes :

    • Après avoir subi la plus importante diminution du taux de suicide chez les hommes, les jeunes âgés entre 15 et 19 ans ont un taux de suicide relativement stable depuis une dizaine d’années. Chez les hommes âgés entre 20 et 49 ans, la diminution du taux de suicide entamée au début...
  • 10 janvier 2019

    This health profile of linguistic communities is based on data from the 2014-2015 Québec Population Health Survey (QPHS). It addresses a number of topics broken down into 16 indicators covering certain behaviors associated with prevention and health promotion, certain aspects of physical and mental health status, as well as occupational health. Topics addressed in the report cannot be covered with medical or government databases or with census data. The data has been analyzed from a linguistic minority standpoint and according to immigrant status.

    The highlights shown here only apply to indicators for which statistically significant differences were observed between the anglophone and allophone linguistic minority communities and the francophone linguistic community.

    ...

  • 30 novembre 2018

    Principaux constats

    Chlamydia trachomatis

    • L’infection à Chlamydia trachomatis est la plus fréquente des infections transmissibles sexuellement à déclaration obligatoire et touche particulièrement les jeunes de 15 à 24 ans. L’incidence des cas déclarés augmente de manière constante depuis 1997, surtout chez les hommes. Cette hausse de cas déclarés pourrait être expliquée en partie par l’évolution de la détection de cette infection.

    Infections gonococciques

    • Le taux d’incidence et le nombre de cas déclarés d’infections gonococciques ont presque doublé entre 2013 et 2017. Cette hausse s’est accentuée depuis 2015 chez les hommes. La hausse rapide et importante du...
  • 22 novembre 2018

    En 2017, un total de 329 cas de maladie de Lyme ont été déclarés à la santé publique. De ce nombre, 249 cas ont acquis leur infection au Québec et provenaient majoritairement des régions de l’Estrie et de la Montérégie.

    Pour la surveillance acarologique passive, le Laboratoire de santé publique du Québec a reçu un total de 4 662 tiques Ixodes scapularis dont 4 037 collectées sur des humains ou des animaux qui ne se sont pas déplacés en dehors de leur région de résidence au cours des deux semaines avant le retrait de la tique. Parmi ces derniers, plus de 18 % étaient positives pour Borrelia burgdorferi.

    La surveillance active réalisée en 2017 a permis de collecter 620 tiques Ixodes scapularis provenant de 28 sites répartis dans neuf régions...

  • 25 octobre 2018

    Principaux constats :

    • Among individuals aged 65 years and older having suffered a minor fracture, 13.6% were considered frail while 5.2% were robust.
    • This study shows that frail elderly seniors use health care more extensively after experiencing a minor fracture.
    • It is possible to characterize seniors’ frailty status at a population level using an adaptation of a frailty index in the healthcare administrative databases.

Pages

S'abonner à Rapport de surveillance