Urgence

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 9 avril 2014

    Le 8 septembre 2010, un incendie se déclare dans un entrepôt d’engrais et de pesticides situé à Lévis. Les risques de propagation de l’incendie et la dispersion d’un panache de fumées toxiques entraînent l’évacuation d’une cinquantaine de personnes résidant à proximité afin d’assurer leur sécurité et de protéger leur santé. Plus récemment, le 6 juillet 2013, un train transportant du pétrole brut déraille dans la ville de Lac-Mégantic. Quelques instants après, plusieurs explosions se produisent et un incendie violent embrase le centre-ville. Cet accident ferroviaire a causé 47 décès et entraîné l’évacuation de milliers de personnes. Il a occasionné des dommages matériels importants. De plus, des répercussions sanitaires, psychosociales, environnementales et socioéconomiques se sont...

  • 8 mai 2013

    La dispersion délibérée ou accidentelle d'agents chimiques, biologiques, radiologiques, nucléaires ou explosifs (CBRNE) peut avoir des répercussions d'une gravité variable sur la santé humaine. Une telle situation nécessitera, à des fins de prévention ou d'atténuation des atteintes à la santé, la mise en œuvre des mesures nécessaires de protection de la santé de la population.

    Une menace de contamination par un agent CBRNE – dont la nature peut être incertaine, invisible, indétectable et imprévisible – peut entraîner, sur le plan psychologique, toute une gamme de réactions émotionnelles chez les personnes touchées. L’anxiété, la peur (voire la terreur), l'irritabilité, la colère et l'agressivité comptent parmi les réactions possibles que peuvent éprouver les personnes touchées....

  • 24 juillet 2012

    Quel trait particulier ont en commun les ouragans Katrina et Ike, qui ont ravagé le Sud américain en 2005 et 2008 respectivement ainsi que le séisme et le tsunami qui eux, ont dévasté le Japon en 2011? Ces aléas naturels ont été à l’origine d’accidents technologiques qui ont entraîné le rejet de matières dangereuses dans l’environnement. Ces situations sont aussi connues sous le nom de « natech », une contraction des mots anglais natural hazards et technological disasters.

    La manifestation d’un aléa naturel d’origine hydrométéorologique (précipitations, ouragans, foudre, inondations …) ou géologique (mouvement de terrain...

  • 22 avril 2012

    La vague de chaleur de l’été 2003 a été la plus intense enregistrée en France depuis les années 1950. Entre le 1er et le 20 août, on estime à 14 800 le nombre de décès en excès pendant cette vague de chaleur. Ceci représente une augmentation de 60 % par rapport à la mortalité attendue. Afin de mieux protéger la population par rapport aux conséquences des vagues de chaleur, le ministère de la Santé français a développé en 2004 le Plan national canicule (PNC) qui inclut un système d’alerte canicule et santé (SACS).

    Le SACS a pour objectif d’identifier une vague de chaleur susceptible d’avoir un impact sanitaire majeur, afin de mettre en place rapidement des mesures de prévention et de gestion. Il s’appuie sur la surveillance des prévisions météorologiques et d’...

  • 20 avril 2001

    Les professionnels de la santé publique qui répondent aux urgences sont notamment interpellés lorsque des personnes sont accidentellement exposées à des agents chimiques. Outre l’évacuation, le confinement, la réintégration des lieux ou la protection personnelle à utiliser, la décontamination constitue un aspect devant être fréquemment considéré.

    En effet, lors d’accident impliquant le déversement de matières dangereuses dans l’air, l’eau ou le sol, une des premières mesures de protection de la santé publique à considérer est la décontamination des victimes. Il s’agit d’une tâche multidisciplinaire où les intervenants, qu’ils appartiennent aux services de prévention des incendies, au corps policier ou au réseau de la santé, doivent bien comprendre les objectifs et les pratiques...

S'abonner à Urgence