Bulletin d'information en santé environnementale

  • Brèves d'actualité

200 villes européennes limitent l’accès aux véhicules polluants

Les autorités municipales de près de 200 agglomérations urbaines situées, dans une dizaine de pays d’Europe, ont adoptées diverses mesures visant à réduire la pollution atmosphérique, et ce, pour respecter les valeurs limites de la règlementation européenne de la qualité de l’air. Après la Suède, qui a été la première à mettre en œuvre ce type de mesure en 1996, plusieurs autres pays ont emboité le pas en signant tour à tour de tels accords pour lutter contre la dégradation de la qualité de l’air extérieur sur leurs territoires respectifs. Un large spectre de mesures a été implanté par les instances concernées. Celles-ci portent notamment sur l’abaissement de la limite de vitesse sur certains tronçons routiers, l’instauration de divers programmes d’aide financière (destinés, par exemple, à l’achat de véhicules propres et à l’amélioration du réseau de transport public) et sur l’implantation de zones dont l’accès est interdit aux véhicules les plus polluants. Ces zones d’exclusion sont nommées Low Emissions Zones (LEZ) ou zones à faibles émissions.

Ce nouveau type de mesures restrictives touche essentiellement les poids lourds, les bus et autocars, et autres gros véhicules figurant parmi les plus polluants. Il est à noter que chaque juridiction est libre de déterminer les catégories de véhicules autorisées à circuler dans les LEZ et de déterminer les échéanciers de mise en application de ces mesures, et ce, notamment afin de minimiser les répercussions économiques négatives pour les citoyens et les entreprises locales. [PP]

Source : Site web du journal Le monde.fr

www.lemonde.fr/planete/article/2014/01/04/en-europe-200-villes-restreignent-leur-acces-aux-vehicules-polluants_4343004_3244.html

Sujet(s):