Avis scientifique

Écrit exprimant la position officielle de l’INSPQ sur une question de santé publique. Endossé par les autorités de l’Institut, le document expose le savoir existant sur cette question et propose aux acteurs de santé publique des voies d’action pour la protection et l’amélioration de la santé de la population.

  • 21 février 2019

    Le développement d'anticorps ciblant l'interaction entre le récepteur de mort cellulaire programmé 1 (PD-1) et ses ligands (PD-L1 et 2) produits par les cellules tumorales a mené à des développements significatifs dans le pronostic de patients souffrant de divers types de néoplasies solides. En plus d'augmenter l'immunité liée au cancer, l'inhibition de ces voies de signalisation peut aussi mener à des effets adverses reliés à l'immunité. L'immunité spécifique aux infections virales est aussi accrue par le blocage de la cascade de signalisation de PD-1/PD-L1. En lien avec ce mécanisme, des inquiétudes théoriques existent quant à la possibilité d'augmenter le risque de manifestations cliniques inhabituelles reliées à l'immunité secondaire aux inhibiteurs de point de contrôle (MCIRI) à...

  • 20 février 2019

    Dans le contexte de l’avis du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) sur la révision du Programme d’immunisation contre l’influenza au Québec (PIIQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé à l’Institut national de santé publique du Québec un avis sur le choix du ou des vaccins à utiliser pour les clientèles ciblées par le PIIQ.

    Des avis sur les formulations des vaccins antigrippaux offerts au Canada ont été produits par le CIQ en 2011 (vaccin contenant l’adjuvant MF59 destiné aux personnes âgées de 65 ans et plus), en 2014 (vaccin quadrivalent contre l’influenza [VQI)], et en 2016 (vaccin à haute dose et vaccin vivant atténué). Ce rapport résume les nouvelles données scientifiques devenues disponibles après la publication de ces avis, ainsi que les...

  • 14 février 2019

    À la suite de différentes demandes reçues et pour répondre à la question du MSSS du 24 janvier 2018 qui en découle, à savoir si d’autres groupes devraient être visés par une vaccination gratuite contre les virus du papillome humain (VPH), les données disponibles ont été revues et le présent document a fait l’objet d’une révision par les membres du CIQ à l’automne 2018.

    Le Programme québécois gratuit de vaccination contre les VPH est parmi les plus étendus répertoriés.

    Depuis le début du programme en 2008, les femmes maintenant âgées de 27 ans et moins ont été admissibles à la vaccination gratuite au Québec.

    Plusieurs groupes de personnes, dont ceux considérés les plus à risque de développer des complications associées aux VPH, ont déjà accès à la vaccination...

  • 6 février 2019
    • L’ONUSIDA croit qu’il est maintenant possible de mettre fin à l’épidémie du sida si trois cibles, connues sous le concept « 90-90-90 », sont atteintes. Il s’agit de faire en sorte que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, que 90 % des personnes qui se savent infectées soient sous traitement et que 90 % des personnes sous traitement aient une charge virale durablement supprimée.
    • Les données épidémiologiques canadiennes et québécoises sur le VIH suggèrent que les stratégies actuellement en place au Québec ne permettent pas d’atteindre les cibles fixées par l’ONUSIDA.
    • Pour réduire de manière significative les nouvelles infections par le VIH, plusieurs stratégies efficaces sont à mettre en oeuvre, eu égard au contexte québécois, dont l’...
  • 14 décembre 2018

    Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a reçu une question du Groupe sur l’acte vaccinal (GAV) concernant la définition de plaie à risque accru pour le tétanos. Il était notamment demandé si une plaie chronique (ex. plaie de pression, ulcère des membres inférieurs, ulcère du pied diabétique) était à risque accru de tétanos. Le GAV s’interrogeait aussi sur l’inclusion ou non des piqûres ou morsures d’insectes de même que des chirurgies intestinales dans la définition des plaies à risque accru. Dans l’affirmative, cela impliquerait de considérer une prophylaxie antitétanique postexposition (PAPE) lorsque ces types de plaies sont rencontrées.

    La récente recommandation du CIQ d’administrer un rappel unique de vaccin contre le tétanos chez l’adulte (à l’âge de 50 ans) soulève...

  • 14 décembre 2018

    La complexité grandissante du calendrier vaccinal de l’enfant s’accompagne d’un grand nombre de visites et d’injections par visite. Cela entraîne parfois les parents et les vaccinateurs à vouloir retarder certaines doses et peut causer des retards vaccinaux. À la suite d’une demande du directeur national de santé publique, le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a évalué la possibilité de simplifier le calendrier vaccinal des enfants tout en leur offrant une protection optimale. Le document actuel décrit les avantages et inconvénients des différentes options permettant d’optimiser le calendrier vaccinal. À la lumière des données disponibles, le CIQ recommande :

    1. D’adopter le calendrier 2 + 1 pour la vaccination contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la...
  • 20 novembre 2018

    La recommandation de vacciner contre la grippe les personnes vivant dans les communautés éloignées et isolées a été ajoutée pour la première fois aux recommandations sur les groupes à vacciner en priorité durant la pandémie de grippe en 2009. Ce groupe a été inclus dans les indications de vaccination du Protocole d’immunisation du Québec (PIQ) à l’automne 2010, considéré depuis comme étant « à risque élevé de complications ». Au Canada, en dehors du contexte de pandémie, ce groupe n’est pas inclus parmi les personnes à vacciner annuellement contre la grippe. On considère plutôt que le risque est accru dans les populations autochtones pour qui la vaccination est recommandée par le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI). Le rationnel pour l’inclusion des populations...

  • 20 novembre 2018

    The last report issued by the Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) concerning the Programme d’immunisation contre l’influenza du Québec (PIIQ) [Québec’s Influenza Immunization program] was published in 2007. An update became necessary, given the many scientific advances that have occurred in this field.

    The primary objective of the PIIQ must be to reduce influenza-associated hospitalizations and deaths.

    To attain this objective, the CIQ recommends maintaining a targeted vaccination strategy for individuals at high risk for hospitalization and death and giving priority to achieving vaccine uptake of at least 80% in these groups.

    It is recommended to withdraw healthy children aged 6–23 months and healthy adults aged 60–74 years from the list of...

  • 5 novembre 2018

    La période entourant la grossesse est un moment pendant lequel les femmes sont à risque de subir de la violence conjugale. Cette violence est particulièrement préoccupante en termes d’ampleur et de répercussions sur la sécurité et la santé des femmes et des nourrissons. Au Québec, deux services périnataux offerts aux futurs parents, soit le suivi de grossesse et le suivi à long terme du développement de l’enfant, pourraient constituer des occasions d’inclure des activités de prévention de la violence conjugale, si les enjeux organisationnels, éthiques ou de sécurité sont pris en compte.

    Pour offrir une intervention préventive en violence conjugale dans les services périnataux, il est nécessaire de mettre en place les conditions organisationnelles minimales suivantes :

    ...
  • 2 octobre 2018

    A lot of new data on the immunogenicity, efficacy and effectiveness of fewer than three doses of HPV vaccine have become available since the publication of the CIQ report on the 2012 knowledge update. The two-dose schedule has become a standard that is widely accepted around the world. Such schedules are currently in use in more than half (48/82) of the countries offering HPV vaccination programs. The same schedule has been approved and recommended by the World Health Organization (W HO) and the Global Alliance for Vaccines and Immunization (GAVI).

    A number of clinical and ecological studies have even come up with some interesting and promising results in terms of the immunogenicity and efficacy of single-dose HPV vaccination. Immunogenicity studies have shown that sero-...

Pages

S'abonner à Avis scientifique