Organisation de la santé et des services sociaux

  • 6 juillet 2012

    Ce feuillet rapporte les faits saillants des résultats de l'enquête populationnelle sur l'utilisation des services par la population de la Montérégie, les besoins non comblés de services et l'appréciation de l'expérience de soins des répondants ayant une source habituelle de soins de 1re ligne. Les valeurs obtenues en 2010 sont de plus comparées à celles obtenues en 2005.

  • 23 février 2012

    En 2005, l'équipe Santé des populations et services de santé, équipe conjointe de la Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et de l'Institut national de santé publique du Québec, a mené une étude dans les deux régions les plus populeuses du Québec (Montréal et Montérégie) pour évaluer l'association entre les modèles organisationnels de 1re ligne prévalant à cette époque et l'expérience de soins de la population. Une deuxième étude a été entreprise en 2010 pour comprendre l'évolution des modèles organisationnels de 1re ligne et de leur performance à travers le processus de réforme et pour évaluer les facteurs aux niveaux organisationnel et contextuel qui sont associés à cette évolution.

    Cette étude consiste...

  • 23 février 2012

    Au début de 2005, l'équipe Santé des populations et services de santé, qui est une équipe conjointe de la Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et de l'Institut national de santé publique du Québec, a mené une étude dans les deux régions les plus populeuses du Québec (Montréal et Montérégie) pour évaluer l'association entre les modèles organisationnels de 1re ligne prévalant à cette époque et l'expérience de soins de la population. À la suite de cette première étude, une deuxième étude a été entreprise en 2010. Son but est de comprendre l'évolution des modèles organisationnels de 1re ligne et leur performance relative à travers le processus de réforme (de 2005 à 2010) et d'évaluer les facteurs aux niveaux...

  • 23 février 2012

    In 2005, the Population Health and Health Services team, a joint team from Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal and Institut national de santé publique du Québec, conducted a study in the two most populated regions of Québec (Montréal and Montérégie) to evaluate the association between primary care organizational models existing at that time and the population's care experiences. A second study was undertaken in 2010 to understand the evolution of primary care organizational models and how they have performed during the healthcare reform process, and to evaluate the organizational and contextual factors associated with these changes.

    The study consists of three interrelated and hierarchically nested surveys:

    • A...
  • 8 février 2012

    Some Canadian regional health authorities have fully committed to partnerships with not-for-profit (NFP) organizations for the purpose of promoting healthy public policy. Some are seeking to go further in this direction and others have not yet embarked on this course. This document is part of a series of texts documenting existing partnership practices and analyzing their contributions in terms of public health. The aim is to allow authorities to weigh the benefits of such partnerships for the health of the populations under their responsibility and to determine the conditions for implementing such action.

    Specifically, this document describes how the establishment of partnerships between the Vancouver regional health authority and an NFP organization delivering “low-threshold...

  • 8 février 2012

    Certaines autorités régionales de santé du pays sont pleinement engagées dans des partenariats avec des organisations à but non lucratif (OBNL) dans le but de faire la promotion de politiques publiques favorables à la santé. D'autres cherchent à s'investir davantage, alors que d'autres ne sont pas encore engagées en ce sens. La présente fiche fait partie d'une série qui documente les pratiques partenariales existantes et qui analyse leur contribution sur le plan de la santé publique. L'objectif est de permettre aux autorités de soupeser les bénéfices de ces partenariats pour la santé des populations dont elles sont responsables et d'en déterminer les conditions de mise en oeuvre.

    En l'occurrence, ce document montre la façon dont l'établissement de partenariats entre l'Autorité...

  • 23 novembre 2011

    Au début de 2005, l'équipe Santé des populations et services de santé, qui est une équipe conjointe de la Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et de l'Institut national de santé publique du Québec, a mené une étude dans les deux régions les plus populeuses du Québec (Montréal et Montérégie) pour évaluer l'association entre les modèles organisationnels de 1re ligne prévalant à cette époque et l'expérience de soins de la population. À la suite de cette première étude, une deuxième étude a été entreprise en 2010. Son but est de comprendre l'évolution des modèles organisationnels de 1re ligne et leur performance relative à travers le processus de réforme (de 2005 à 2010) et d'évaluer les facteurs aux niveaux...

  • 12 octobre 2011

    Au Canada, toute personne a le droit d’obtenir des services de santé et des services sociaux dans la langue officielle de son choix, soit l’anglais ou le français (Loi sur les langues officielles, 1985). Au Québec, la Loi sur la santé et les services sociaux affirme le droit des personnes d’expression anglaise de recevoir des services de santé et des services sociaux en langue anglaise.

    Dans cette optique, il est intéressant d’analyser si les personnes qui prodiguent ces soins de santé communiquent dans la langue officielle minoritaire, soit l’anglais au Québec. À l’aide des recensements de 2001 et 2006, Statistique Canada a dressé un portrait de la connaissance des langues officielles par les professionnels de la santé et nous examinons ces données pour faire état de la...

  • 12 octobre 2011

    In Canada, everyone has the right to receive health and social services in the language of their choice—English or French (Official Languages Act, 1985). In Québec, health and social services legislation affirms English speakers’ right to receive health and social services in English.

    From this perspective, it will be instructive to analyze whether healthcare providers communicate in the minority official language, i.e., English in Québec. Using the 2001 and 2006 censuses, Statistics Canada drew a picture of official-language knowledge among healthcare professionals, and we have examined that data to assess the situation in Québec. The province was divided into five (5) geographic regions that can be linked to Québec’s health and social services regions.

    A number of...

  • 8 septembre 2010

    Au Canada et au Québec, il n'y a aucune directive sur la proportion de chambres individuelles avec toilette non partagée requise dans les milieux de soins. Devant l'émergence de nouveaux agents pathogènes, le nombre important de patients porteurs de germes résistants, la crainte de nouvelles pandémies, le développement des soins ultraspécialisés et la vulnérabilité croissante de la clientèle, le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) considère essentiel d'aborder ce sujet afin d'optimiser la sécurité liée à la prestation des soins.

    Le présent avis a pour objectif de situer le problème lié au partage de chambres en milieux de soins, de faire état des connaissances sur le sujet et de formuler un avis sur la proportion de chambres individuelles avec salle de...

Pages

Souscrire à Organisation de la santé et des services sociaux