Une offre de services cohérente : mémoire déposé dans le cadre de la consultation du commissaire à la santé et au bien-être concernant la couverture publique des services en santé et en services sociaux

La consultation du Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE) sur la couverture publique des services en santé et en services sociaux se veut ouverte et transparente, ce que salue l’INSPQ. Pour être pleinement significative, une telle réflexion demande de situer l’offre de services dans l’ensemble des décisions visant l’amélioration de la santé et du bien-être de la population. Une vision d’ensemble donnera tout son sens et assurera une plus grande cohérence entre les valeurs qui l’orientent, notamment la justice et l’équité, et les décisions prises à différents niveaux d’interventions. Pour l’INSPQ, cette perspective d’ensemble exige : 

Au préalable, au palier de gouvernement central : 

  • Fixer et prioriser des objectifs de santé et de bien-être pour la population, incluant des objectifs de réduction des inégalités sociales de santé (ISS); 
  • Identifier les déterminants de la santé sur lesquels les différents ministères et organismes publics (M/O) seront responsables d’agir pour contribuer à améliorer la santé de la population et réduire les ISS; 
  • Actualiser, dans l’esprit de la Loi sur la santé publique, une politique gouvernementale de prévention qui coordonne les actions intersectorielles ayant un impact sur la santé.

Pour la détermination même de l’offre de services au sein du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) : 

  • Concevoir l’offre de services dans une perspective continue d’interaction dynamique et de complémentarité entre les activités associées au « prévenir, guérir et soutenir » à l’intérieur des différents domaines de la structure de services et entre ces domaines; 
  • Concevoir l’universalité de l’offre de services en termes d’intensité variable, en fonction de la vulnérabilité de certains sous-groupes de la population (universalisme proportionné);
  • Concevoir l’offre de services pour répondre équitablement aux besoins médicaux et psychosociaux; 
  • Concrétiser, partout au Québec, la vision des continuums de services par des trajectoires de services adaptées au contexte et aux transitions de vie des personnes;
  • Identifier les indicateurs permettant d’apprécier l’atteinte des objectifs de santé et de bien-être et l’action sur les déterminants associés et s’assurer de la disponibilité des données permettant d’en faire la mesure (quantitative ou qualitative); 
  • Développer l’évaluation de l’offre de services et s’assurer d’alimenter une démarche d’amélioration continue basée sur ces résultats et sur les nouvelles connaissances;
  • Assurer la participation des parties prenantes, en particulier de la population pour déterminer les objectifs de santé, les objectifs de services, les objectifs de ressources et le choix des indicateurs d’évaluation.

Dans le réseau de la santé et des services sociaux cela signifie : 

  • Des soins et services s’appuyant sur les meilleures connaissances;
  • Des données plus accessibles pour guider les décisions et mesurer l’efficacité et l’efficience des activités et des interventions;
  • Des services individuels et des actions collectives conduites avec les secteurs et milieux concernés, tenant compte des différents déterminants de la santé;
  • Des soins accessibles à tous tout en tenant compte de la vulnérabilité de certains groupes de la population (équité);
  • Des trajectoires de soins permettant de maximiser la synergie entre prévenir, guérir et soutenir (culture organisationnelle de coopération entre disciplines et institutions) et s’inscrivant dans le parcours de vie de la personne;
  • Des services de première ligne disponibles en temps opportun, accessibles aux niveaux géographique, économique et culturelle et compréhensibles compte tenu du niveau de littératie de la population. 

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-74979-0

Notice Santécom: