Avis sur l’utilisation des référentiels de compétences en santé publique

De nombreux pays ont développé des référentiels de compétences visant à soutenir la main d’œuvre face à la complexification grandissante des pratiques en santé publique. Afin de mieux saisir l’utilisation de tels référentiels au Québec, de dégager des pistes d’action en vue de d’optimiser leur utilisation et de cerner les besoins de mise à jour, la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a mandaté l’Institut national de santé publique du Québec afin qu’il produise un avis à cet effet.

Principaux constats et pistes d’action centrés sur l’approche par compétences

Les référentiels sont généralement considérés comme des outils associés à l’approche par compétences en milieu de travail. Leur utilisation dépend donc de facteurs contextuels, telle que la compréhension et l’adoption de l’approche par compétences par les gestionnaires, le personnel, les directions des ressources humaines et les syndicats. Or, si l’approche par compétences est prometteuse, les résistances à son adoption sont légitimes, étant donné que :

  • La notion de compétence est complexe et abstraite par essence, ce qui nuit à sa compréhension et son utilité perçue, en plus de constituer un obstacle à son opérationnalisation;
  • L’évaluation des compétences peut être ardue puisque leur mesure est parfois difficile;
  • L’évaluation peut être reçue de manière ambivalente par le personnel, entre le désir de reconnaissance de leur part et la crainte d’un jugement négatif ou de sanctions.

Ainsi, en vue d’une implantation graduelle de l’approche par compétences ou de sa consolidation, il s’agirait :

  • D’amorcer une réflexion à ce sujet en impliquant des représentant(e)s de tous les groupes concernés (gestionnaires, directions des ressources humaines, syndicats, personnel de divers rôles professionnels, etc.);
  • De réaliser des études de cas auprès d’unités ou d’équipes du réseau de la santé qui auraient déjà intégré l’approche par compétences, le cas échéant;
  • D’explorer la pertinence et la possibilité de réaliser des projets pilotes sur l’intégration de divers aspects de l’approche par compétences, à différents niveaux organisationnels;

Ces initiatives constitueraient un terreau fertile pour optimiser l’utilisation des référentiels. Inversement, rappelons que les référentiels contribuent déjà, dans une certaine mesure, à promouvoir l’approche par compétences. Des pistes d’action centrées sur l’utilisation des référentiels eux-mêmes demeurent donc pertinentes.

Avis sur l’utilisation des référentiels  de compétences en santé publique

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-90570-7

Notice Santécom: