Publication

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 16 novembre 2017

    Dans son mémoire adressé au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, l'Institut croit qu'une telle politique devrait proposer des stratégies pour rendre la mobilité moins polluante, plus fluide, sécuritaire, intégrée au milieu et compatible avec les besoins de tous les usagers de la voie publique, tout en favorisant la santé et le bien-être de la population. En cela, une approche intégrée de la planification des systèmes de transport et de l’aménagement du territoire est souhaitable, comme de recourir à l’évaluation d’impact sur la santé pour les projets et programmes de transport. [www.inspq.qc.ca/publications/2293]

    Auteurs : Éric Robitaille,...

  • 16 novembre 2017

    La présente publication regroupe une multitude d’informations utiles pour les personnes impliquées dans la gestion des problèmes de qualité de l’air et de salubrité dans les habitations du Québec, en précisant notamment les rôles et responsabilités des différents types d’intervenants. Elle offre des outils pratiques afin de faciliter la gestion de ces situations et démontre l’importance et la pertinence d’interventions intersectorielles structurées. Ultimement, cette publication vise à favoriser et à soutenir la concertation et la collaboration dans le domaine de la qualité de l’air intérieur et de la salubrité au Québec. [www.inspq.qc.ca/qualite-de-l-air-et-salubrite]

    Auteurs :...

  • 16 novembre 2017

    Cette étude avait comme objectifs d’estimer les doses d’exposition chronique et aiguë aux résidus de 169 pesticides différents, auxquels près de 5 000 Québécois de tout âge pourraient avoir été exposés en consommant des fruits et des légumes, et d’évaluer les risques toxicologiques associés. [www.inspq.qc.ca/publications/2230]

    Auteurs : Mathieu Valcke, Marie-Hélène Bourgault, Denise Phaneuf, Denis Belleville, Louise Normandin, Michelle Gagné, Carole Blanchet et Louis Rochette
    Institut national de santé publique du Québec

  • 16 novembre 2017

    Au Québec comme dans le monde, les maladies transmises entre les animaux et les humains (zoonoses), qui représentent environ 60 % des maladies transmissibles à l’humain, sont en émergence. La dynamique complexe des zoonoses peut être influencée par les changements climatiques. Pour répondre à cette complexité, l’Observatoire multipartite québécois sur les zoonoses et l’adaptation aux changements climatiques a entrepris en 2015 une démarche de priorisation des zoonoses dans le contexte des changements climatiques. Cette démarche a permis de dresser un portrait des zoonoses qui servira de base pour documenter l’évolution de leur situation au Québec, dans un effort de voir venir les problématiques. La documentation des zoonoses a permis également de mieux identifier les enjeux et les...

  • 16 novembre 2017

    Cet état de la recherche porte sur la monétarisation des services écosystémiques urbains liés à la santé humaine. À noter que très peu d'études sur le sujet ont été réalisées à ce jour et demeurent parcellaires. Par conséquent, ce document constitue un point de départ en vue d'appuyer une approche intégrée des politiques d'aménagement urbain et de santé. Financé par le Fonds vert, il s'inscrit dans le cadre du volet santé du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec. [www.inspq.qc.ca/publications/2267]

    Auteur : Jean-Pierre Revéret
    Institut national de santé publique du Québec

  • 16 novembre 2017

    Cette revue de la littérature recense les impacts des espaces verts sur la santé et présente certains constats pour une utilisation et une conception optimales en milieu urbain. Très bénéfiques pour la santé physique et mentale, ils offrent également diverses retombées sociales intéressantes. La sécurité et l’entretien adéquats des espaces verts, notamment, aideront à maximiser leurs bienfaits. [www.inspq.qc.ca/publications/2265]

    Auteures : Mélanie Beaudoin et Marie-Eve Levasseur
    Institut national de santé publique du Québec

  • 16 novembre 2017

    La biosurveillance nous renseigne sur l’exposition des individus aux contaminants présents dans leur environnement. La stratégie de biosurveillance prévoit une planification cohérente d’actions mobilisatrices s’articulant autour de sujets prioritaires et s’appuyant sur l’expérience unique du réseau de la santé environnementale. [www.inspq.qc.ca/publications/2219]

    Auteures : Michelle Gagné et Christiane Thibault
    Institut national de santé publique du Québec

  • 16 novembre 2017

    Cette étude dresse le portrait épidémiologique des maladies reliées à l’exposition à l’amiante, soit l’amiantose, les cancers et les mésothéliomes de la plèvre et du péritoine. Elle décrit aussi les maladies nouvellement reconnues reliées à cette exposition : les cancers du larynx et de l’ovaire. Elle montre l’apparition d’une tendance à la baisse des taux d’incidence du mésothéliome de la plèvre chez les hommes à partir de 2004, préludant de l’atteinte d’un plafond. Elle met en évidence une diminution des taux d’incidence des cancers du larynx et de l’ovaire de 1984 à 2010. L’étude confirme les excès d’amiantose, de cancer et de mésothéliome de la plèvre observés antérieurement dans certaines régions du Québec et elle montre l’émergence d’un excès dans de nouvelles régions. Ces...

  • 16 novembre 2017

    Les auteurs de ce rapport ont analysé la littérature scientifique ayant trait aux effets sur la santé des champs électromagnétiques dans le domaine des radiofréquences. Le document inclut une vue d’ensemble des niveaux d’exposition de la population, les limites d’exposition établies par les organismes de santé reconnus et les effets potentiels des radiofréquences sur la santé. Enfin, les auteurs proposent cinq mesures de gestion du risque associées aux radiofréquences.  [www.inspq.qc.ca/publications/2119]

    Auteurs : Mathieu Gauthier et Denis Gauvin
    Institut national de santé publique du Québec

  • 16 novembre 2017

    Juillet 2010 a connu des vagues régionales de chaleur au Québec. Pour en connaître les impacts, les taux de décès, d’hospitalisations, de transports ambulanciers et d’admissions à l’urgence observés ont été comparés aux taux pendant la période de comparaison. Dans l'ensemble, ils ont été plus nombreux que pendant les vagues régionales de chaleur de 2011 à 2015. [www.inspq.qc.ca/publications/2221]

    Auteurs : Germain Lebel, Ray Bustinza et Marjolaine Dubé
    Institut national de santé publique du Québec

Pages

Souscrire à Publication