Publication

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 29 octobre 2018

    La biosurveillance des contaminants environnementaux permet, entre autres choses, de faire le suivi de l'exposition des populations à ceux-ci et d'évaluer l'efficacité des interventions pour la diminuer. Il s'agit donc d'un outil qui peut s'avérer très efficace en santé environnementale. La présente étude a permis d'extraire les données concernant les participants québécois à l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé afin d'obtenir un portrait comparatif de la biosurveillance des contaminants environnementaux entre le Québec et l'ensemble du Canada. [Lire le document

    Auteur : Mathieu Valcke
    Institut national de santé publique du Québec

  • 29 octobre 2018

    Les problèmes de pollution atmosphérique, tels que le smog et les pluies acides, sont le résultat du rejet de polluants dans l'atmosphère. La majorité de ces polluants est générée par l'activité humaine, notamment le transport, l'utilisation de combustibles pour l'électricité et le chauffage et l'industrie. Ils proviennent également de sources naturelles, comme les feux de forêt et la végétation. Ce récent rapport présente les émissions atmosphériques des six principaux contaminants générés par l’activité humaine. Abondamment illustré, ce rapport présente les estimations des émissions de 1990 à 2016, pour le Canada et chaque province. Il est à noter que toutes les données annuelles peuvent aussi être téléchargées gratuitement. [...

  • 29 octobre 2018

    Prendre soin de notre monde, c’est une démarche qui permet de travailler avec le milieu municipal et de faciliter les collaborations entre tous les acteurs municipaux, gouvernementaux et non gouvernementaux. L’objectif est de maintenir et de créer des environnements physiques favorables aux saines habitudes de vie, à la santé et à la qualité de vie des citoyens. Ce rapport a été produit par un groupe de travail composé d’intervenants de santé environnementale et mandaté par la Table de concertation nationale en santé environnementale. On y retrouve des préoccupations communes de santé environnementale, entre les acteurs du milieu municipal et de la santé publique. De plus, des illustrations concrètes de projets intégrateurs et mobilisateurs ont été mises de l’avant pour...

  • 29 octobre 2018

    Le dispositif de surveillance des épidémies de gastro-entérites aiguës hydriques développé par Santé publique France a été testé en situation réelle sur 7 départements avec les acteurs concernés. Les épidémies localisées sur une unité de distribution d’eau du robinet (UDI) sont détectées de façon automatisée à partir des données de l’Assurance maladie et de la base SISE-Eaux. Leur origine hydrique est confortée par la réalisation par les agences régionales de santé d’une enquête environnementale sur les UDI concernées. Une méthode a été définie pour classer leur plausibilité hydrique : « forte », « probable », « possible » ou « origine indéterminée ». Ce rapport présente une nouvelle manière de gérer la qualité microbiologique de l’eau du robinet en France. La méthode décuple le taux...

  • 29 octobre 2018

    Pour donner suite au rapport Développement d'un indice d'adaptation à la chaleur chez les personnes habitant dans les 10 villes les plus peuplées du Québec, l’Observatoire québécois de l’adaptation aux changements climatiques a réalisé une nouvelle étude permettant de contre-valider l’indice d’adaptation à la chaleur développé précédemment et de suivre l’évolution de l’adaptation des Québécois aux vagues de chaleur. Le rapport présente les résultats de cette étude, où l’invariance de la structure factorielle de l’indice d’adaptation à la chaleur a pu être démontrée. Cette nouvelle étude permet aussi de mesurer l’évolution de l’adaptation des Québécois entre 2015 et 2016...

  • 29 octobre 2018

    Adamou, T. Y., Riva, M., Muckle, G., Laouan-Sidi, E. A., et Ayotte, P. (2018). Socio-economic inequalities in blood mercury (Hg) and serum polychlorinated biphenyl (PCB) concentrations among pregnant Inuit women from Nunavik, Canada. Canadian Journal of Public Health. https://doi.org/10.17269/s41997-018-0077-y

    Auger, N., Duplaix, M., Bilodeau-Bertrand, M., Lo, E., et Smargiassi, A. (2018). Corrigendum to « Environmental noise pollution and risk of preeclampsia » [Environ. Pollut. 239 (2018) 599-606]. Environmental Pollution (Barking, Essex: 1987), 241, 1191. https://doi.org/10.1016/j.envpol.2018.07.022

    Buteau, Stéphane, Doucet, M...

  • 29 mai 2018

    Le climat peut affecter la santé cardiovasculaire de diverses façons. Cette étude vise à évaluer le risque d'une hospitalisation ou du décès chez les personnes de 65 ans ou plus avec un diagnostic d'insuffisance cardiaque selon les différents paramètres météorologiques. Ainsi, une diminution de la température hebdomadaire moyenne de 10 °C est associée à une augmentation du risque d'environ 7 % d'être hospitalisé ou de décéder pour cause principale d'insuffisance cardiaque. De plus, chaque augmentation de 1 kPa de la pression atmosphérique accroît le risque d'évènements d'insuffisance cardiaque d'environ 4,5 %, lorsque mesurée sur une période de 7 jours avant l'évènement. [Lire le document]

    Auteurs : Vanasse et al.
    Université...

  • 29 mai 2018

    Les inondations constituent les désastres naturels les plus communs partout dans le monde avec des conséquences majeures sur la santé. Ce document propose une approche de surveillance géomatique pour identifier les territoires inondés et les populations touchées, approche innovante qui pourra être réutilisée dans la surveillance des maladies vasculaires cérébrales ou d'autres maladies chroniques exacerbées par des sinistres similaires. Dans le cas des inondations de la rivière Richelieu en 2011, aucune différence significative n'a été trouvée entre le taux d'évènements cardiovasculaires dans les zones inondées lorsque comparé aux zones adjacentes. Ce résultat peut s'expliquer par le manque de puissance statistique à détecter les différences, mais également par d'autres hypothèses. [...

  • 28 mai 2018

    La biosurveillance permet de surveiller la présence de substances chimiques dans l’organisme. Elle repose sur la mesure de biomarqueurs, soit des contaminants environnementaux ou leurs métabolites, dans les matrices biologiques humaines comme le sang et l’urine. L’INSPQ s’est vu confier par le MSSS le mandat d’obtenir et d’analyser les données québécoises tirées de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) afin de dresser un portrait de l’imprégnation de la population québécoise aux contaminants chimiques. Les mesures détaillées dans le présent document pourraient être suggérées comme valeurs de comparaison de référence quant à l’imprégnation de la population québécoise aux contaminants chimiques. Ainsi, les résultats pourront éventuellement servir à l’orientation et à la...

  • 28 mai 2018

    Le directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint, le Dr Horacio Arruda, déposait au ministre de la Santé le 11 février 2018, le Rapport quinquennal de mise en œuvre de la Loi visant à prévenir les cancers de la peau causés par le bronzage artificiel (2013-2018) en vue du dépôt au Conseil des ministres. Le rapport fut déposé à l’Assemblée nationale le jour suivant, soit le 12 février.

    Ce dernier énonce une série de recommandations en vue du prochain quinquennat, dont en voici quelques-unes :

    • La Loi devrait être maintenue et son application renforcée.
    • Permettre l’immunité d’une personne mineure (au regard des exigences de l’article 6) qui pourrait être appelée par la Direction de l’inspection et des enquêtes du MSSS à solliciter des services...

Pages

Souscrire à Publication