Bulletin d'information en santé environnementale

  • Résumé scientifique

Le texte qui suit est le résumé d’une publication scientifique (ou d’une étude) n’ayant pas été réalisée par l’Institut national de santé publique du Québec. Cette analyse critique ne peut donc pas être considérée comme la position de l’Institut. Son objectif est de porter à l’attention des lecteurs des éléments récents de la littérature scientifique, et ce, sous un éclairage critique découlant de l’expertise des auteurs du résumé.

Mobiliser la sociologie pour une intervention de santé publique attentive au contexte local

Auteur(s): 

  • Claire Laliberté
    M. A., M. Sc., conseillère scientifique, Institut national de santé publique du Québec

La présence d’installations industrielles représente un potentiel de préoccupations pour la santé et pour la qualité de vie des populations avoisinantes. Face à l’expression de telles inquiétudes, la gestion du risque pour la santé par les autorités sanitaires peut représenter un défi complexe en l’absence d’une compréhension adéquate du contexte et du milieu.

L’article « Mobiliser la sociologie pour une intervention de santé publique attentive au contexte local » expose les résultats d’une analyse du contexte local d’une communauté du département du Gard, en France, lors de l’installation d’une nouvelle activité industrielle. L’intérêt de cet article repose sur :

  • La mise en évidence de l’importance de comprendre le contexte local en temps opportun afin d’améliorer la pertinence et l’utilité de l’intervention en santé publique;
  • La richesse des points de vue qui s’expriment à travers les résultats;
  • La démonstration de l’apport de la sociologie dans une perspective de collaboration;
  • L’intérêt d’intégrer des approches qualitatives et quantitatives (aussi appelées approches mixtes) dans les situations d’expositions à des nuisances et contaminations potentielles.

Origine de la demande

Une demande a été adressée à l’Agence régionale de la santé du Lanquedoc-Roussillon et à l’Institut de veille sanitaire par l’Association de défenses des intérêts salindrois et limitrophes, et par un commissaire-enquêteur responsable du dossier d’autorisation pour une nouvelle activité industrielle sur le site de la communauté de Salindres. L’enjeu soulevé concernait les inquiétudes grandissantes des riverains face aux nuisances et aux pollutions pouvant découler d’une nouvelle installation industrielle. Face à cette demande, les autorités sanitaires ont proposé de réaliser un diagnostic complet de la situation environnementale, sanitaire et sociale impliquant les principales parties prenantes (élus, industriels, etc.) en établissant une collaboration entre professionnels de santé publique et chercheurs en sciences sociales.

Méthodes d’enquête et analyses

Les méthodes utilisées pour le bilan environnemental et l’état de santé de la population ne sont pas rapportées ici. Seul le volet sociologique est décrit. À noter que sa réalisation précède la tenue de l’étude épidémiologique, car les résultats obtenus ont servi à mieux préparer cette étude, à améliorer sa pertinence et sa légitimité.

Une préenquête sanitaire a été effectuée auprès des médecins et professionnels de la santé (n=12 entretiens semi-directifs), considérés comme les premiers récepteurs des plaintes et inquiétudes du milieu. Les objectifs de cette préenquête étaient de circonscrire leurs préoccupations sanitaires par rapport à la nouvelle installation, de caractériser les plaintes exprimées par leurs patients et d’évaluer leurs connaissances sur les impacts santé liés aux nuisances et pollutions.

Une enquête sociologique en deux volets a aussi été conduite. Dans un premier volet, une recherche documentaire et socio-historique a été effectuée et une quinzaine d’entretiens ont été réalisés auprès d’habitants actifs sur la place publique, d’élus, de représentants de quartiers ou d’associations  et enfin, par contact avec les différentes personnes rencontrées par la technique dite de la boule de neige. Pour le second volet, dix entretiens avec des membres d’associations sportives ont été conduits afin d’aller chercher le point de vue de groupes n’ayant pas publiquement pris la parole, mais étant concernés par leur bien-être et leur santé. Les objectifs de cette enquête étaient de décrire les enjeux perçus comme importants aux plans économique, social, politique, environnemental et sanitaire, et de cerner les impacts globaux sur la qualité de vie. La validité des analyses produites a été réalisée par triangulation des données ce qui s’obtient en croisant les informations recueillies de différentes sources.

Principaux résultats

Le volet socio-historique retrace les événements marquants de l’histoire de la ville avec ses installations industrielles implantées depuis plus d’un siècle. Il démontre la relation complexe et changeante selon les époques qui lie l’industrie et la population locale (attachement, loyauté, conflits, opposition).

La préenquête menée auprès des médecins a permis de son côté de montrer que le ressenti de ces derniers était semblables à celles de la population, avec de grandes variantes allant de la banalisation à une inquiétude extrême. De plus, les entrevues indiquent les lacunes importantes sur les connaissances scientifiques des médecins quant aux impacts santé de la pollution.

Enfin, les entrevues du deuxième volet ont mis en lumière les opinions contrastées entre les membres de la communauté, avec un fort potentiel de polarisation conflictuelle. Elles ont aussi révélé la difficulté pour plusieurs à s’exprimer ouvertement sur le sujet, soit par crainte de perdre leur emploi ou soit par peur de mettre en danger leurs relations sociales (ce qui est décrit dans la littérature comme l’effet corrosif de la pollution sur le tissu social). Le privilège de s’exprimer publiquement appartiendrait implicitement aux familles installées de longue date et non aux personnes nouvellement installées.

Apports et perspectives

L’enquête sociologique a permis :

  • d’enrichir le questionnaire sur l’état de santé en identifiant les pathologies d’intérêt perçues en excès et d’adapter les formulations en fonction des toponymes ou expressions locales;
  • de bien caractériser la plainte sanitaire en exposant la diversité des points de vue.

Plus largement, la réalisation du projet a permis de rapprocher les autorités de santé publique des médecins de pratique générale. De plus, le travail de collaboration entre les spécialistes de la santé et ceux des sciences sociales a démontré sa richesse pour améliorer les interventions en gestion du risque, notamment au niveau de l’adaptation des outils de mesures, de la compréhension des impacts et de la formulation des messages. Le recours à de telles méthodes mixtes faisant appel à des équipes multidisciplinaires permet également de développer des mesures plus pertinentes et efficaces pour la protection de la santé des populations.

Référence

  1. Gramaglia C, Kermarec F. Mobiliser la sociologie pour une intervention de santé publique attentive au contexte local. Environnement, Risque & Santé 2015; 14 :490-501 doi :10.1684/ers.2015.0818 http://www.jle.com/fr/revues/ers/e-docs/mobiliser_la_sociologie_pour_une_intervention_de_sante_publique_attentive_au_contexte_local_305829/article.phtml