Claire Laliberté

  • 7 juillet 2016
    • Les vagues de chaleur, responsables d’un grand nombre de décès et autres effets à la santé, requièrent l’adoption par la population de mesures d’adaptation dans leur habitation.
    • Diverses mesures visent à assurer le confort thermique des occupants lorsqu’il fait chaud et humide. Certaines mesures sont associées à l’habitation, telles que l’aération naturelle, la ventilation mécanique et la climatisation. D’autres mesures s’adressent à l’individu comme l’hydratation, la prise de douche, l’accès à des endroits frais que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du bâtiment.
    • L’adoption de ces diverses mesures d’adaptation par la population varie selon des facteurs physiques, dont l’âge et l’état de santé, des facteurs psychologiques, sociaux, communautaires et...
  • 7 juillet 2016

    Cette étude descriptive, réalisée auprès de 3 002 répondants, visait à documenter des stratégies adoptées par des ménages pour contrer les effets de la chaleur humide. Trois milieux différents, soit le milieu urbain (Montréal), périurbain (couronne d’Ottawa) et rural (municipalités de moins de 10 000 habitants en Chaudière-Appalaches), ont été considérés. Les résultats indiquent que :

    • Les impacts de la chaleur humide représentent un enjeu de santé publique important, car pour près de 40 % des ménages, au moins une personne en est affectée physiquement et pour environ 4 % des ménages, au moins un membre a dû consulter un professionnel de la santé en lien avec un problème lié à la chaleur humide au cours des dernières années.
    • Près de neuf répondants sur dix...
  • 14 mars 2016

    La gestion des risques à la santé de la population, c’est… une responsabilité de santé publique

    Au Québec, la gestion des risques à la santé de la population relève des autorités de santé publique. Elle s'appuie notamment sur la Loi sur la santé publique qui fournit des moyens d'intervention aux différentes autorités de santé publique, c’est-à-dire le ministre, le directeur national de santé publique et les directeurs de santé publique de chacune des régions de la province.

    La gestion de ces risques se réalise généralement en concertation avec plusieurs acteurs-clés, notamment des ministères, des municipalités locales et des organismes publics ou privés. Dans ce contexte, les autorités de santé publique demeurent responsables de la recommandation émise...

  • 26 septembre 2013

    Environmental health is a rapidly evolving field, and people working in this field have to deal with increasingly complex situations. Many environmental health practitioners need to develop new professional practices and update their competencies continuously in order to adapt to the new realities in the field. A group of public health experts set out to develop this environmental health competency framework in order to give practitioners an opportunity to engage in a process of continuing education.

    To provide a common language and approach that will optimize the success of interventions, all of the professionals in a multidisciplinary team are expected to develop certain competencies related to public health as well as environmental health. That, moreover, is the raison d'...

  • 12 août 2013

    Les intoxications au monoxyde de carbone (CO) sont une préoccupation majeure de santé publique. Plusieurs centaines de cas d'intoxication sont rapportés aux autorités à chaque année, dont certains nécessitent des traitements en caisson hyperbare. De plus, une dizaine de décès sont constatés annuellement au Québec.

    De nombreuses campagnes de sensibilisation ont été mises sur pied par le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que par des intervenants régionaux dans le cadre d'activités de prévention (directions de santé publique, services de sécurité des incendies, etc.). Toutefois, si une sensibilisation réussie n'est pas gage d'un changement de comportement au sein de la population, il en constitue néanmoins une étape primordiale, notamment dans l'acquisition ou la...

  • 25 septembre 2012

    La santé environnementale est un domaine en pleine évolution. Les acteurs sont amenés à travailler dans un contexte de plus en plus complexe. S'adapter à cette nouvelle réalité nécessite souvent l'intégration de nouvelles pratiques professionnelles et, par conséquent, l'actualisation continue des compétences. C'est dans la perspective d'offrir la possibilité à chacun de s'intégrer dans un processus de formation continue qu'un référentiel de compétences en santé environnementale a été réalisé par un groupe d'acteurs de santé publique.

    Afin de partager un langage et une approche commune pour optimiser le succès d'une intervention, chacun des professionnels impliqués dans l'équipe multidisciplinaire est appelé à développer certaines compétences reliées à la santé publique et...

  • 20 février 2012

    L'avis d'ébullition est une mesure préventive efficace permettant de protéger la santé des populations contre des organismes pathogènes d'origine hydrique dont la présence dans l'eau potable est confirmée ou soupçonnée. En cas de contamination microbienne, l'émission d'un avis d'ébullition de l'eau de consommation dans un délai raisonnable peut jouer un rôle majeur dans la protection de la santé publique. Au Québec, il existe peu de données sur la proportion de la population au courant des avis d'ébullition et surtout, dans quelle mesure ils sont respectés. Cette étude vise à améliorer les connaissances sur cette situation.

    L'étude a documenté trois aspects soit les contenus des messages véhiculés à la population lors de l'émission d'avis d'ébullition et les procédures de...

  • 13 septembre 2010

    Le présent rapport comprend les résultats d'une étude portant sur l'efficacité communicationnelle de trois outils de communication destinés au grand public sur le monoxyde de carbone. Pour ce faire, l'adéquation entre l'intention de communication et la réponse du public a été mesurée, le rôle et la vision des rédacteurs ont été documentés et les éléments ayant un effet nuisible ou facilitant pour un lecteur moyen ont été cernés.

    Les trois outils de communication évalués s'intitulent : Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies (2001); Le monoxyde de carbone tue (2005); et Vacanciers soyez vigilants! (2001). Une analyse textuelle a d'abord été produite sur ces trois documents à partir de critères objectifs portant sur trois aspects du...

  • 7 juillet 2010

    La présence de monoxyde de carbone (CO) dans l'environnement domestique est à l'origine de plusieurs épisodes d'intoxication et de décès chaque année au Québec. Depuis 20 ans, le ministère de la Santé et des Services sociaux et les directions de santé publique réalisent de nombreuses activités d'éducation et de sensibilisation afin de mieux faire connaître les dangers associés au monoxyde de carbone et en particulier, de faire la promotion des avertisseurs de monoxyde de carbone comme moyen de protection. Le Comité provincial sur la prévention des intoxications au monoxyde de carbone de la Table nationale de concertation en santé environnementale a été particulièrement actif pour assurer la continuité dans les interventions et la concertation entre les partenaires. Toutefois, étant...

  • 24 octobre 2007

    Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) est appelé comme plusieurs autres ministères à contribuer à l'avis gouvernemental préparé par le ministère des Affaires municipales et des Régions (MAMR) en cours de processus de révision des schémas d'aménagement des municipalités régionales de comté (MRC).

    La réalisation du mandat est décentralisée vers les régions, au sein même des directions de santé publique (DSP) dans les agences de la santé et des services sociaux (ASSS). Les équipes de santé environnementale, mandatées à cette tâche, voient cette contribution comme une opportunité de participer à la planification d'un développement harmonieux et durable du territoire et d'optimiser les actions favorables à la santé et au bien-être de la population de leur...

Pages

S'abonner à Claire Laliberté